L'utilisation des chronologies dans l'étude et l'enseignement de l'histoire du monde fut introduite par l'érudit allemand Karl Ploetz (1819-1881), qui publia en 1863 son célèbre Auszug aus der alten, mittleren, neueren und neuesten Geschichte (appelé le Grand Ploetz en français). Cet ouvrage parut en anglais en 1883 sous le titre Un épitomé de l'histoire antique, médiévale et moderne. Il fut ensuite révisé et réimprimé dans de nombreuses éditions. L'édition anglaise reparut en 1915, intitulée cette fois Un manuel d'histoire universelle. D'autres érudits suivirent les traces de Ploetz, notamment le physicien allemand Werner Stein (1913-1993) qui, dans son ouvrage Kulturfahrplan (La chronologie des cultures), publié en 1946, utilisait des chronologies synchronisées pour montrer les développements, au fil des millénaires, des différentes sphères de l'activité humaine, telle que la politique, la religion, la littérature, la science, la technologie, etc. L'apparition des technologies numériques offrit de nouvelles possibilités remarquables permettant d'illustrer les chronologies historiques avec des manuscrits, des livres, des cartes, des photographies, ainsi que d'autres documents source majeurs. La Bibliothèque numérique mondiale s'attache ici à mettre en évidence les points marquants de l'histoire du monde en présentant une série de documents associés aux dates et aux événements particulièrement importants. Ces documents peuvent être consultés dans une chronologie ou une carte interactive. Cette série sera enrichie et deviendra plus représentative à mesure des ajouts de nouveaux documents à la BNM.