Au milieu du XIXe siècle, l'Empire russe comprenait plus de 15 % du territoire mondiale, incluant des régions de trois continents : l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord. Sa population comptait non seulement des Russes, mais également des Ukrainiens, des Biélorusses, des Finlandais, des Polonais, des Arméniens, des Azerbaïdjanais, des Tatares, des Ouzbeks, des Kazakhs, des Allemands et de nombreux autres groupes ethniques, linguistiques et religieux. Les Russes, fiers de leur Empire, célébraient son étendue et sa diversité de différentes façons. Les deux jeux de cartes présentés ici, dont un date d'entre 1800 et 1833 environ, et l'autre de 1856, contiennent des cartes dont chacune correspond à une province particulière ou une certaine subdivision administrative de l'Empire. Elles arborent toutes les armoiries et la carte de la province en question, accompagnées d'informations sur les caractéristiques géographiques, les villes, les habitants et les coutumes locales. Ces jeux de cartes sont extraits des collections de la Bibliothèque nationale de Russie. Ils peuvent être visualisés sur une chronologie ou une carte interactive indiquant l'emplacement de chaque province. Ils peuvent également être projetés sur une carte d'archives du XIXe siècle, montrant l'Empire russe tel qu'il était approximativement à l'époque de leur fabrication.