151 résultats en français
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit, aujourd'hui conservé à la bibliothèque laurentienne des Médicis, à Florence, entra en la possession des Médicis au plus tard en 1588. Sahagún commença ...
La carte des terres d'Oztoticpac
Datée d’environ 1540, cette carte est un document pictural mexicain comportant des mots en espagnol et en nahuatl. Elle se rapporte à un procès concernant le domaine du seigneur aztèque Don Carlos Ometochtli Chichimecatecotl, l'un des nombreux fils de Nezahualpilli, le souverain de Texcoco. Don Carlos fut accusé d'hérésie et exécuté publiquement par les autorités espagnoles le 30 novembre 1539. La procédure judiciaire commença le 31 décembre 1540 lorsqu'un homme appelé Pedro de Vergara demanda à l'Inquisition de lui restituer certains arbres fruitiers confisqués sur ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Introduction, index et Livre I : les dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Conformément à la typologie des premiers ouvrages médiévaux, Sahagún organisa sa recherche selon les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre II : les cérémonies
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre II aborde les fêtes et les sacrifices honorant les dieux, pratiqués selon ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre III : l'origine des dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre III traite de l'origine des dieux, en particulier de Tezcatlipoca et ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IV : l'art divinatoire
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IV traite de l'art divinatoire, ou de l'astrologie judiciaire telle ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre V : présages et superstitions
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre V aborde les présages, les augures et les superstitions. Comme dans le ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VI : rhétorique et philosophie morale
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VI aborde la rhétorique et la philosophie morale. Il contient les textes ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VII : le Soleil, la Lune et les étoiles, et la ligature des années
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VII aborde le Soleil, la Lune et les étoiles. Il contient une ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VIII : les rois et les dignitaires
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VIII aborde les rois et les dignitaires, les formes de gouvernement, l ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IX : les marchands
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IX aborde les marchands, les fonctionnaires responsables de l'or et des ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre X : le peuple, ses vertus et ses vices, et autres nations
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre X traite de la société aztèque, couvrant des sujets tels que les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XI : les choses naturelles
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XI, le plus long du codex, est un traité sur l'histoire ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XII : la conquête du Mexique
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XII retrace la conquête espagnole du Mexique, qui se déroula entre 1519 ...
Vue de Saint-Thomas, en Amérique, avec la citadelle de Fort Christian
Ce dessin coloré d'un artiste anonyme est une vue de la colonie danoise sur l'île de Saint-Thomas (aujourd'hui les îles Vierges des États-Unis) telle qu'elle était au XVIIIe siècle. La colonie fut établie en 1672 par la Compagnie danoise des Indes occidentales. Le Danemark revendiqua l'île voisine de Saint-John en 1683 et acquit l'île de Sainte-Croix auprès de la France en 1733. Les trois îles formèrent une colonie royale danoise en 1754. Cette dernière prospéra avec les profits de l'économie de plantation ...
Le codex de Dresde
Des quatre manuscrits mayas encore existants aujourd'hui, le codex de Dresde, qui est conservé dans les collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Saxe, est le plus ancien et le mieux préservé. Le manuscrit fut acheté en tant que « livre mexicain » pour la bibliothèque de la cour de Dresde en 1739 à Vienne. En 1853, on détermina qu'il s'agissait d'un manuscrit maya. Plié à l'origine en accordéon, il est composé de 39 feuillets, écrits au recto et au verso, d'environ 358 centimètres de ...
Honduras britannique
En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Honduras britannique est le numéro 133 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Le livre présenté ici est consacré à la géographie physique et politique, à l'histoire politique, et ...
Almanach de Saint-Domingue pour l’année 1765, comprenant les noms des fonctionnaires de la colonie
Cet almanach de la colonie française de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti) pour l’année 1765 a été publié par Antoine Marie, imprimerie officielle pour la colonie, au Cap-Français (aujourd’hui Cap-Haïtien). Le livre commence par une liste des principaux jours fériés catholiques, des éclipses prévues et d’autres informations générales, suivie d’une entrée pour chacun des douze mois de l’année. Ces listes détaillent les jours du mois, le saint ou la fête religieuse qui correspond à chaque jour et les quatre phases de la Lune (pleine, dernier quart ...
Lois de la colonie française de Saint-Domingue
Toussaint Louverture (1743-1803 env.) fut à la tête de la révolution des esclaves et du mouvement d’indépendance dans la colonie française de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti) au moment de la Révolution française. Après avoir remporté des victoires militaires sur les forces coloniales françaises, il négocia un accord en vertu duquel la colonie devint autonome en tant que protectorat français. Lois de la Colonie française de Saint-Domingue est un recueil de 19 lois promulguées par Toussaint Louverture en juillet et août 1801, conformément à la constitution du 7 juillet 1801 ...
Récit d’une conspiration organisée par les Nègres sur l’île de Saint-Domingue
Ce court ouvrage est composé de deux lettres ayant trait à une révolte d’esclaves planifiée dans la colonie française de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti) en 1758. Le contexte et l’importance de la lettre sont expliqués par un éditeur anonyme dans un paragraphe introductif : « On nous a remis deux lettres. L’une vient de Cap-Français, île de Saint-Domingue, et l’autre de la personne à qui cette lettre était adressée. Comme cette personne connaît parfaitement bien par elle-même l’état actuel de cette île, nous donnerons sa lettre la ...
Lectionnaire en nahuatl avec des titres en latin
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Copie manuscrite trilingue de la deuxième partie de « Dictionarium ex Hispaniensi in Latinum Sermonem » d'Antonio de Nebrija
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Exercices en nahuatl extraits du Saint Évangile
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Compilation de sermons en nahuatl pour les dimanches et les fêtes de saints
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Compilation de vingt–six ajouts aux admonitions
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Cartes du Nicaragua, de l'Amérique centrale et du Nord : population et kilomètres carrés du Nicaragua, des États-Unis, du Mexique, de l’Amérique britannique et centrale, avec itinéraires et distances ; portraits du général Walker, du colonel Kinney, de Parker H. French, et vues de la bataille de la Nouvelle-Orléans et de Bunker Hill
Cette carte reflète l’histoire complexe des relations entre les États-Unis et l'Amérique centrale. De 1855 à 1857, l'aventurier américain William Walker se proclama dictateur au Nicaragua avec le soutien de mécontents d'Amérique centrale et d'un assortiment hétéroclite d’aventuriers eux aussi originaires des États-Unis. Walker songeait à former une fédération des pays d'Amérique centrale dont il serait le dirigeant. Comme il venait du Sud des États-Unis, il fut aussi soupçonné de vouloir étendre l'esclavage à de nouveaux territoires, hors des États-Unis. La France ...
Codex Vergara
Le Codex Vergara est un document cadastral aztèque réalisé en 1539 par les conquérants espagnols du Mexique afin de faciliter la perception de l'impôt pour le roi d'Espagne auprès des populations autochtones. Il recense les propriétés foncières des villages aztèques de Calcantloxiuco, Topotitlan, Patlachiuca, Teocatitla et Texcalticpac. Ces villages sont représentés sur le document cadastral avec leur situation géographique et leur étendue. Les sept premières pages fournissent la généalogie des familles propriétaires et leurs liens avec les différentes parcelles. Dans l'angle supérieur gauche, l'habitation familiale, ou ...
Codex d'histoire mexicaine, de 1221 à 1594
Ce manuscrit est une copie du XVIIIe siècle d'un ouvrage d'origine désormais disparu. Il retrace l'histoire de la nation mexicaine de 1221 à 1594, évoquant des événements tels que la découverte mythique de Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico) par Cuauhcohuatl et la mort de l'empereur Moctezuma (ou Montezuma). Le document fut rédigé en nahuatl, langue principale de la population indigène du Mexique. Cette copie, produite au Mexique sur du papier importé d'Europe, fut très probablement réalisée par le père José Antonio Pichardo ...
Codex Azcatitlan
Ce manuscrit, appelé Codex Azcatitlan, fut très probablement réalisé quelques années seulement après l'arrivée des Espagnols au Mexique. Il retrace l'histoire des Aztèques (ou Mexicas), dont leur migration vers Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico) depuis Aztlan, ancien berceau mythique de cette civilisation. Le codex décrit la succession des souverains aztèques, l'arrivée des troupes espagnoles menées par Hernán Cortés et l'introduction du christianisme. De tous les manuscrits connus relatant l'histoire aztèque, le Codex Azcatitlan est sans doute le plus précieux et le plus important ...
Codex Ixtlilxochitl
Le Codex Ixtlilxochitl est un calendrier rituel représentant les cérémonies et les fêtes principales célébrées au grand teocalli, pyramide à degrés de Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico), pendant l'année mexicaine. Le calendrier aztèque était composé de deux systèmes. Ce codex présente le Xiuhpohualli (premier calendrier, également appelé solaire) de 365 jours, divisé en 18 mois de 20 jours chacun, plus une période supplémentaire de cinq jours vides ou néfastes à la fin de l'année, appelée Nemontemi. Le manuscrit débute par le premier mois de l'année ...
Matrícula de Huexotzinco
Matrícula de Huexotzinco est un recensement des villages de la province de Huexotzingo (également Huejotzingo). Ce document très volumineux comptait plus de 440 feuillets, dont six sont désormais manquants. Le recensement est divisé en trois parties : un texte en espagnol en introduction au recensement, le recensement pictural et une analyse en espagnol des résultats. Chaque partie débute par une page sur laquelle figure le glyphe du nom du village, suivi d'un registre des hommes mariés, des personnes âgées, des veuves et des veufs, des malades et des personnes décédées ...
Tonalamatl Aubin
Le Tonalamatl Aubin est un codex pictural qui se lit de haut en bas et de droite à gauche. Il comprenait à l'origine deux feuillets supplémentaires aujourd'hui disparus. Le Tonalamatl (papier [ou livre] d'écorce d'arbre de l'époque) était utilisé par les prêtres mexicains durant les rituels de divination. Tonalli signifie « jour » et amatl désigne le papier fabriqué à partir de l'écorce interne des arbres du genre ficus. L'ouvrage contient un calendrier religieux de 260 jours, le Tonalpohualli, qui était utilisé comme service religieux ...
Codex Mexicanus
Le Codex Mexicanus est un manuscrit de format oblong fournissant des informations calendaires et astrologiques, dont certaines sont en rapport avec la pratique de la médecine. Il présente des signes d'usure, ce qui suggère peut–être que le propriétaire de ce petit livre le portait dans sa poche, presque en permanence. Les huit premières pages contiennent une série de cercles dans lesquels les lettres de l'alphabet latin désignent sans doute les jours du mois. L'ouvrage inclut également des images d'apôtres et de saints catholiques. Le livre ...
Carte de la ville de Baracoa
Felipe Bauzá (également Bausá, 1764−1834), cartographe espagnol, fut formé dans la branche technique de la marine espagnole, où il s'illustra en tant que mathématicien et dessinateur de talent. Il travailla un temps sous la direction de Vicente Tofiño, le cartographe espagnol le plus respecté de l'époque, sur la production de l'ouvrage Atlas marítimo de España (Atlas maritime de l'Espagne). Bauzá fut le cartographe à bord de la corvette Descubierta lors de la fameuse expédition Malaspina de 1789 à 1794 qui, commandée par l'officier de ...
Carte topographique, historique et statistique de la ville de San Salvador de Bayamo
Rafael Rodríguez Rodríguez, soldat, arpenteur et géographe espagnol, publia ses principaux ouvrages cartographiques entre 1840 et 1870. Il compila et créa le premier atlas de Cuba, qui parut sous le titre Atlas Cubano (Atlas de Cuba) en 1841. Assistant du corps d'artillerie, Rodríguez atteignit le rang de capitaine d'artillerie. Il réalisa des travaux topographiques militaires sur l'île et devint membre en 1844 de la commission statistique du gouvernement. Le document présenté ici est l'une des 16 cartes composant l'Atlas Cubano, vue planimétrique de Bayamo, qui ...
Plan pictural de La Havane, incluant les numéros de maison
José María de la Torre y de la Torre (1815–1873) fut un éminent géographe, archéologue, historien et professeur cubain. En 1849, il réalisa son Plano Pintoresco de La Habana con los números de las casas (Plan pictural de La Havane, incluant les numéros de maison), qui revêt un grand intérêt géographique. La carte indique les noms de rue, les numéros de maison, les promenades, les fortifications, les bâtiments publics, ainsi que la division de la ville en quartiers. L'échelle est fournie en varas castellanas (ancienne unité de mesure ...
Carte générale de la République du Nicaragua, 1858
Maximilian von Sonnenstern, ingénieur civil allemand, travailla de nombreuses années pour le gouvernement du Nicaragua et effectua des relevés détaillés du pays. La Mapa general de la republica Nicaragua (Carte générale de la République du Nicaragua) est la première carte officielle du Nicaragua, créée à la demande du gouvernement nicaraguayen. Cette carte comprend quatre sections transversales montrant la hauteur des montagnes et des volcans. Trois cartouches indiquent les villes de León, de Granada et de León Viejo (vieille ville de León abandonnée par ses habitants après le tremblement de terre ...
Carte générale de la République du Salvador, 1858
Maximilian von Sonnenstern, ingénieur civil allemand, travailla de nombreuses années pour le gouvernement du Nicaragua et effectua des relevés détaillés du pays. Sonnenstern créa également des cartes reproduisant d'autres pays d'Amérique centrale. Sa Mapa general de la republica de Salvador (Carte générale de la République du Salvador), créée en 1858 et publiée en 1859, fut commandée par Rafael Campo (1813‒1890), président du Salvador de 1856 à 1858. La carte contient neuf sections transversales montrant la hauteur des montagnes et des volcans. Un cartouche représente Nueva San Salvador ...
Carte de l'Amérique centrale, 1856
Cette carte de l'Amérique centrale de 1856 fut créée par l'agence gouvernementale américaine U.S. Coast and Geodetic Survey. Basée sur des informations fournies par la commission des affaires étrangères du Sénat des États-Unis, elle fut éditée et imprimée par le cartographe et éditeur New-Yorkais Adolphus Ranney (1824‒1874). Elle représente la région la plus au sud du Mexique, ainsi que les six pays d'Amérique centrale : Guatemala, Honduras, San Salvador (El Salvador), Nicaragua, Costa Rica et la Côte des Mosquitos (plus tard le Honduras britannique, aujourd'hui ...
Province de Tierra Firme, royaume de Nouvelle-Grenade et Popayán
Réalisée en 1631 par Willem Janszoon Blaeu (1571–1638), cette carte représente l'Amérique centrale et la partie nord-ouest de l'Amérique du Sud, dont tout ou partie de la Colombie, de l'Équateur et du Venezuela. Un texte en néerlandais au verso de la carte décrit la géographie des régions représentées, qui englobaient la vice-royauté espagnole de la Nouvelle-Grenade et de la province de Popayán, d'après le nom de la ville coloniale située au pied du volcan Puracé, dans la Cordillère centrale des Andes. La carte montre les ...
Plan du canton de Plymouth et d'une partie des Baradères
Cette carte manuscrite, dessinée à la plume et à l'encre et peinte à l'aquarelle, représente le canton de Plymouth au sud-ouest de la colonie française de Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti). Orientée avec le nord en bas, la carte comporte des reliefs restitués par des hachures. Elle montre les limites orientales de Baradères en 1781 et les limites révisées de 1790, ainsi que des parcelles de terre avec les noms de leurs propriétaires. Située sur la partie occidentale de l'île d'Hispaniola, Saint-Domingue fut l'une des colonies ...
L'Histoire des Antilles
Cette ancienne étude des Caraïbes est une traduction en anglais d'un ouvrage anonyme publié en français à Rotterdam en 1658 sous le titre Histoire naturelle et morale des îles Antilles de l'Amerique   L'auteur original en était Charles de Rochefort (1605-83), qui s'identifia dans les éditions suivantes de l'ouvrage. . On connait peu de Rochefort. Les éléments disponibles laissent à supposer qu'il était un pasteur protestant envoyé pour devenir ministre ou aumônier des protestants francophones des Caraïbes. Il fonda son œuvre sur ses propres observations ainsi ...