29 avril 2016

Cour de ferme dans le village de Valaská

Sedliacky dvor vo Valaskej (Cour de ferme dans le village de Valaská), de Jozef Murgaš (1864‒1929), est l'un des trésors les plus anciens et les plus précieux des collections de la Bibliothèque nationale de Slovaquie. Cette peinture à l'huile de Murgaš représente une cour de ferme baignée de lumière, avec un trépied en son centre, délimitée par une modeste maisonnette de bois et des bâtiments agricoles. Murgaš acheva ce tableau vers 1895, alors qu'il était encore chapelain, après être rentré en Slovaquie, ses études à Munich terminées. L'œuvre ne porte ni signature ni marque d'auteur. Murgaš, qui était prêtre de l'Église catholique romaine, étudia l'art à Budapest et à Munich, et créa un certain nombre de retables. En 1896, il se rendit à Wilkes-Barre, en Pennsylvanie, pour prêcher auprès des Slovaques de la ville. Il fut l'un des signataires de l'accord de Pittsburgh de 1918 en faveur de la création de la Tchécoslovaquie. Il est surtout connu de nos jours pour ses qualités d'inventeur, en particulier pour ses travaux de précurseur dans le domaine de la télégraphie sans fil, pour lesquels il détenait plusieurs brevets. Il inventa également le moulinet pour canne à pêche.

Portrait de Ľudovít Štúr

Ľudovít Štúr (1815–1856) fut homme politique, philosophe, historien, linguiste, écrivain, poète, journaliste, rédacteur en chef et pédagogue slovaque. Il fut le personnage le plus actif en faveur de sa patrie durant la première moitié du XIXe siècle et l'un des instigateurs du soulèvement national slovaque de 1848‒1849. Il fut également le principal acteur de la codification de la langue slovaque moderne. Le document présenté ici est le plus ancien portrait à l'huile de Štúr, peint par Jozef Božetech Klemens (1817‒1883) d'après une lithographie réalisée en 1861 par l'artiste, acteur et metteur en scène tchèque František Kolář (1829‒1895). Klemens fut un peintre, sculpteur, ingénieur et scientifique important du XIXe siècle et, comme Štúr, une figure prépondérante du renouveau national slovaque. En tant que peintre, il est essentiellement reconnu pour ses portraits. En Slovaquie, 2015 fut déclarée « Année de Ľudovít Štúr » pour marquer le 200e anniversaire de sa naissance.