30 mars 2016

Signature d'Hergé sur le livre d'or de la Compagnie Paquet

Le livre d'or de la Compagnie Paquet, sur lequel apparaît la signature d'Hergé, est présenté ici. Hergé est le pseudonyme de Georges Rémi (1907–1983). Ce dessinateur belge de bande dessinée fut le créateur du personnage de Tintin et l'auteur de la série des Aventures de Tintin. Fondée en 1850 par Zéphirin Paquet, la Compagnie Paquet fut l'un des commerces de détail les plus importants de Québec au XXe siècle. Au cours de ses 131 années d'existence, l'entreprise fut dirigée par quatre générations de Paquet et de Laurin. Dans les années 1950, elle employait plus de 800 personnes dans son magasin de la rue Saint-Joseph (quartier Saint-Roch), à son comptoir postal et dans ses succursales. Elle vendait un peu de tout : mercerie, literie, vêtements et accessoires, mobilier, épicerie, quincaillerie, etc. À l'instar d'autres entreprises, la Compagnie Paquet conservait un livre d'or dans lequel les invités participant à des événements spéciaux pouvaient formuler des commentaires. La visite d'Hergé pour une séance de dédicaces, au printemps 1965, figure sans conteste parmi ces moments les plus marquants.

Plan de la ville de Québec

Le Plan de la ville de Québec est une carte dessinée à la main en 1727, qui montre la Haute-ville à l'intérieur et à l'extérieur des fortifications, ainsi que la Basse-ville, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Charles avec son estran. Une rose des vents est tracée sur le Saint-Laurent, dans la partie gauche de la carte qui est orientée avec le nord à droite. Elle fut réalisée par Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry (1682–1756), ingénieur en chef du roi, qui fut chargé du développement de la ville et de la construction de ses fortifications. La carte montre une future citadelle, un nouveau mur à l'ouest et les plans d'extension de la Basse-ville. La légende situe à l'aide de lettres ou de chiffres les ouvrages existants et ceux proposés, comme le fort et château Saint-Louis, mais aussi les batteries d'artilleries Royale, Dauphine et de Vaudreuil. La carte indique également les redoutes Royale, Dauphine et du cap au Diamant, le Coteau de la Potasse (actuelle Côte de la Potasse), les magasins du roi, les magasins à poudre, le palais des quartiers-maîtres, l'évêché, la cathédrale Notre-Dame, l'église des Récollets, l'église et l'école des Jésuites, le séminaire, le monastère des Ursulines et l'Hôtel-Dieu (hôpital) avec le Monastère des Augustines. L'église de la Basse-ville (Notre-Dame-des-Victoires) et les « Filles de la congrégation » (établissement qui logeait les jeunes immigrées françaises jusqu'à leur mariage), le projet de citadelle, le rempart et les fortifications existants de la citadelle, ainsi que le nouveau rempart proposé y sont aussi notés. Les édifices déjà construits sont tracés en rouge et ceux à bâtir en jaune. Fondée à l'origine en 1608 par l'explorateur français Samuel de Champlain sur le même site qu'un fort construit par Jacques Cartier en 1535, Québec devint la capitale de la Nouvelle-France. C'est l'une des plus anciennes villes du Canada et même de l'ensemble de l'Amérique du Nord. Québec est la seule ville en Amérique du Nord à avoir conservé l'ensemble de ses fortifications, dont son enceinte. L'échelle est en toises, ancienne unité de mesure française égale à 1,95 mètre environ.