Des personnes affamées accueillent un travailleur humanitaire américain à Dachowa, en Pologne

Sur cette photographie prise par un travailleur humanitaire américain lors d'une tournée d'inspection de la Pologne en 1921, des adultes et des enfants attendent les secours à Dachowa. Dans les années 1918‒1919, les Juifs de Pologne subirent le règne de la terreur. Tandis que le pays était en guerre contre ses voisins de l'est et du sud, il y eut des pogroms anti-juifs, ainsi que d'autres attaques. Le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), organisation humanitaire créée au début de la Première Guerre mondiale, mena des opérations de secours envers la population juive menacée. Après la guerre, le JDC fournit de la nourriture aux juifs des villes et villages polonais. Il dépêcha des délégations de médecins, des experts en santé publique et des travailleurs sociaux. Il créa des soupes populaires, reconstruisit des hôpitaux et ouvrit des orphelinats. Max Colton, médecin appartenant à la première équipe médicale des représentants du JDC, prit ce cliché pour rendre compte du travail de l'unité médicale et des communautés dans lesquelles elle intervint. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Orphelins de guerre juifs à Doubno, en Pologne

Les deux enfants posant sur cette photographie et vêtus de haillons sont des orphelins de Doubno, en Pologne (aujourd'hui en Ukraine). Les ravages causés par la Première Guerre mondiale et par la guerre russo-polonaise de 1919‒1920 qui s'ensuivit engendra des dizaines de milliers d'orphelins juifs en Pologne. Ces orphelins purent se réfugier dans de nombreux centres de soins aux enfants tenus par la Centralne Towarzystwo Opieki nad Sierotami (CENTOS, Fédération des associations pour les orphelins et les enfants abandonnés), organisation mère qui compte plus de 200 orphelinats, internats et autres centres d'éducation juifs. La CENTOS, fondée principalement par des communautés juives locales et par le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), fut créée pendant la Première Guerre mondiale pour apporter des secours aux communautés juives pendant la guerre, notamment par la création d'hôpitaux, d'institutions de soins aux enfants et de chaînes de distribution alimentaire destinés aux Juifs à travers la Pologne. Le JDC agit depuis 1914 en tant qu'organisation humanitaire à vocation mondiale dans plus de 90 pays. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Des personnes attendent l'ouverture d'une soupe populaire à Aleksandrovsk, en Ukraine

Cette photographie représente des personnes affamées, des femmes et des enfants pour la plupart, attendant avec leur récipient l'ouverture de la soupe populaire à Aleksandrovsk (aujourd'hui Zaporijia), en Ukraine, en 1921. La famine, qui frappa l'Union soviétique en 1921, fut l'une des conséquences de sept années de guerre. Sous l'égide de l'American Relief Administration (ARA) créée par le gouvernement des États-Unis, le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution, ou abrégé en JDC), fournit des denrées alimentaires sur des bases non sectaires à des millions de personnes affamées en Ukraine, en Russie et en Crimée sur une période d'un an. Le JDC fut créé au début de la Première Guerre mondiale par des groupes de Juifs américains s'unissant pour coordonner leurs opérations de lutte contre les privations et les souffrances endurées par les Juifs de l'étranger. Depuis 1914, le JDC exerce une activité humanitaire à vocation mondiale, fournissant des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des soins aux enfants, des formations professionnelles et de l'assistance aux réfugiés dans plus de 90 pays. Les archives du JDC contiennent des photographies, des documents, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation.

Des patients atteints du favus et leurs soignants dans l'unité d'isolement d'un centre de soins à Vilnius, en Lituanie

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la pauvreté due aux destructions et les bouleversements durant le conflit apportèrent des maladies en Europe. Sur cette photographie prise à Vilna, en Pologne (aujourd'hui Vilnius, en Lituanie), en 1921, les enfants ont la tête enveloppée dans un linge, car ils sont traités contre le favus, une infection fongique du cuir chevelu. Le médecin (debout en arrière-plan à droite) soignant les enfants fut identifié comme étant Mahmud Kajabi. Le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), organisation humanitaire créée au début de la Première Guerre mondiale par des groupes de Juifs américains, permit de fournir des secours aux communautés juives pendant la guerre. Il poursuivit son action après le conflit, en contribuant à la création d'hôpitaux destinés aux Juifs, d'institutions de soins aux enfants, de chaînes de distribution alimentaire, ainsi que d'autres institutions à travers la Pologne, notamment ce centre de soins à Vilnius. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Des membres d'une famille juive devant leur logement temporaire, en Pologne

Sur cette photographie, les membres d'une famille juive forcés de fuir leur ville posent devant leur logement temporaire, une construction rudimentaire située sur la route entre Kowel et Rowne, en Pologne (aujourd'hui Kovel et Rovno, ou Rivne, en Ukraine). Dans les années qui suivirent immédiatement la Première Guerre mondiale, le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC) envoya des représentants sur le terrain en Pologne. Non seulement ils portèrent secours aux Juifs démunis et permirent leur réhabilitation, mais ils examinèrent également les conditions de vie locales ainsi que les besoins en vue d'un plan d'aide futur qui viendrait soutenir les organisations communautaires existantes et contribuer à la création de nouvelles. Max Colton, médecin appartenant à la première équipe médicale des représentants du JDC, prit ce cliché pour rendre compte du travail de l'unité médicale et des communautés dans lesquelles elle intervint. Le JDC fut créé par les Juifs américains de New York pour aider les Juifs démunis d'Europe et de Palestine affectés par la Première Guerre mondiale. Depuis 1914, le JDC exerce une activité humanitaire à vocation mondiale, fournissant des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des soins aux enfants, des formations professionnelles et de l'assistance aux réfugiés dans plus de 90 pays. Les archives du JDC contiennent des photographies, des documents, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation.

Des réfugiés de Russie retournent en Pologne

Au début de la Première Guerre mondiale, de nombreux Juifs vivant sur les territoires contestés de Pologne furent réinstallés par les autorités militaires russes dans les provinces du centre de la Russie. Dans les zones où l'aide était possible, le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), organisation humanitaire créée au début de la Première Guerre mondiale par des groupes de Juifs américains, poursuivit des opérations de secours en faveur des réfugiés, et plus tard, lorsque les citoyens de la Pologne d'avant-guerre retournèrent chez eux, en faveur des rapatriés. Les personnes déplacées reçurent des bains, des repas nourrissants, des chaussures, des vêtements, des soins médicaux et un abri. Sur cette photographie, les rapatriés se trouvaient sur la route entre Rowne (aujourd'hui Rovno ou Rivne, en Ukraine) et Łuck (Loutsk, en Ukraine), après quatre mois de voyage depuis la région de la Volga, en Russie. Max Colton, médecin appartenant à la première équipe médicale des représentants du JDC, prit ce cliché pour rendre compte du travail de l'unité médicale et des communautés dans lesquelles elle intervint. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Des réfugiés traversent Rowne, en Pologne

Sur cette photographie datant de 1921, un groupe de réfugiés juifs voyageant sur des chariots tirés par des chevaux traverse la ville de Rowne, en Pologne (aujourd'hui Rovno ou  Rivne, en Ukraine), alors qu'ils retournent chez eux. La Première Guerre mondiale engendra des déplacements massifs de population, qui augmentèrent encore avec la révolution russe et la guerre civile qui s'ensuivit. En plus des risques associés à la guerre et à la révolution, les Juifs furent confrontés au danger des pogroms. Rowne, centre commercial comptant une population juive importante, avait subi une série de pogroms en 1919, alors qu'elle appartenait encore à l'Ukraine. La ville fut transférée à la Pologne en 1920. L'année suivante, le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC) envoya en Pologne sa première équipe de représentants médicaux, comprenant des travailleurs sociaux, des médecins et des enseignants. Max Colton, médecin membre de cette délégation, prit notamment ce cliché, afin de rendre compte du travail de l'unité médicale du JDC et des localités qu'elle servit. Le JDC fut créé par des Juifs américains de New York pour aider les Juifs démunis d'Europe et de Palestine affectés par la Première Guerre mondiale. Depuis 1914, le JDC exerce une activité humanitaire à vocation mondiale, fournissant des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des soins aux enfants, des formations professionnelles et de l'assistance aux réfugiés dans plus de 90 pays. Les archives du JDC contiennent des photographies, des documents, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation.

De jeunes mères apprennent les soins aux nourrissons dans un centre médical Hadassah pour enfants, à Jérusalem

Cette photographie montre cinq jeunes mères avec leur bébé lors d'un cours de soins aux nourrissons dispensé par une infirmière d'Hadassah à Jérusalem. Entre 1918 et 1921, l'Organisation américaine des femmes sionistes (plus connue sous le nom d'Hadassah) établit des hôpitaux, une école de soins infirmiers, ainsi que des programmes de santé communautaire et de soins préventifs en Palestine sous mandat britannique. Au cours de ces années, le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), organisation humanitaire, fournit 200 000 dollars chaque année pour le travail d'Hadassah en Palestine sous mandat britannique. Le JDC fut créé en 1914 pour envoyer des secours, notamment des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des fonds, et des fournitures d'urgence aux Juifs d’Europe frappés par la guerre. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Des patients attendent leur tour dans une infirmerie à Jérusalem

Sur cette photographie, des patients attendent leur tour pour recevoir un traitement dans une salle d'urgence coordonnée par l'Organisation américaine des femmes sionistes (plus connue sous le nom d'Hadassah). Entre 1918 et 1921, Hadassah établit des hôpitaux, une école de soins infirmiers, ainsi que des programmes de santé communautaire et de soins préventifs en Palestine sous mandat britannique. Au cours de ces années, le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), organisation humanitaire, fournit 200 000 dollars chaque année pour le travail d'Hadassah en Palestine sous mandat britannique. Le JDC fut créé en 1914 pour envoyer des secours, notamment des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des fonds, et des fournitures d'urgence aux Juifs d’Europe frappés par la guerre. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

En attente de nourriture devant la soupe populaire de Dreyfus, à Jérusalem

Cette photographie représente des personnes affamées, dont de nombreux enfants, tandis qu'elles attendent de recevoir de la nourriture à la soupe populaire de Dreyfus, à Jérusalem, qui servit près de 900 repas par jour en 1921. Pendant la Première Guerre mondiale, et immédiatement après, des Juifs nécessiteux vivant en Palestine sous mandat britannique furent privés de leurs sources de soutien régulières en Europe. Beaucoup d'entre eux dépendirent du secours alimentaire et d'autres formes d'aide financière offerts par des Juifs américains. Le Comité paritaire juif américain de distribution (JDC), organisation humanitaire créée au début de la Première Guerre mondiale pour répondre à ces besoins urgents, finança des soupes populaires et d'autres formes essentielles de soutien au Moyen–Orient et en Europe. Cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.