29 décembre 2015

Des enfants portent des manteaux de fortune fabriqués avec des sacs de farine devant un orphelinat à Grodno, en Pologne

Ces enfants de Grodno, en Pologne (actuelle Hrodna, en Biélorussie) faisaient partie des dizaines de milliers d’orphelins de guerre juifs qui, entre 1914 et 1920, avaient perdu l'un de leurs parents ou les deux sur le champ de bataille, dans les hôpitaux militaires, ou suite aux épidémies, à la famine et autres causes liées à la guerre. Le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]) fut fondé en 1914 pour envoyer de l'aide, notamment des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des fonds et des fournitures d'urgence aux Juifs d'Europe touchés par la guerre. À la fin de la guerre, le JDC mit en place un plan général pour prendre en charge les orphelins de guerre juifs, leur fournissant le gîte et le couvert, des vêtements, une éducation, des soins médicaux et une couverture sociale. En raison des approvisionnements limités en vêtements, on eut d'abord recours à des tenues improvisées, fabriquées avec des sacs servant au transport de la farine américaine. Cette photographie transmise par bélinographe est issue des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Des hommes chargent sur un pont un véhicule du Comité paritaire juif lors d'une visite sur le terrain en Pologne

La guerre civile russe (1918-1920) rendit les voyages difficiles et dangereux dans les territoires contestés. Même si les villes étaient accessibles par le train (là où il fonctionnait), les travailleurs humanitaires devaient visiter des centaines de villages isolés et passer rapidement de l'un à l'autre. Les routes et les ponts n'étaient pas fiables. La majorité des véhicules de l'époque étaient ouverts, démarraient à la manivelle et atteignaient des vitesses de pointe de 65 à 70 kilomètres par heure. Le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]) fut fondé en 1914 pour envoyer de l'aide, notamment des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des fonds et des fournitures d'urgence aux Juifs d'Europe touchés par la guerre. La guerre laissa dans son sillage de nombreux autres désastres : pogroms, épidémies, famine, révolution et ruine économique. Après la guerre, le JDC continua de jouer un rôle prépondérant dans la reconstruction des communautés juives d'Europe orientale dévastées et dans le soutien aux Juifs de Palestine. Cette image d'une automobile du JDC montre combien de personnes il fallait pour la faire traverser une rivière sur un pont en bois rudimentaire endommagé. La scène se déroule lors d'une visite sur le terrain à Rovno, Doubno et Polonne (aujourd'hui en Ukraine, mais en Pologne à cette époque). Le JDC envoya des travailleurs humanitaires dans la zone de conflit dès qu'il fut possible d'y pénétrer. Prise par un travailleur humanitaire en 1920 lors d'une visite sur le terrain, cette photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Conditions de vie des réfugiés juifs dans des environnements surpeuplés

Cette photographie montre un groupe de réfugiés, dont des enfants et des personnes âgées, partageant une pièce dans un logement de Friedrichstadt (actuelle Jaunjelgava) en Lettonie. Friedrichstadt fut un shtetl de la Zone de Résidence. Avant la Première Guerre mondiale, la population juive de la ville était de 3 200 habitants sur une population totale de 6 500. À la fin de la guerre, elle avait chuté à 800 sur un total de 2 000 habitants. Le Comité de distribution des fonds américains pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]), fut une organisation humanitaire qui envoya l'un de ses inspecteurs pour enquêter sur les conditions de vie à Friedrichstadt en décembre 1920. Son rapport indiquait que 90 à 95 % des maisons privées avaient été détruites. Les résidents qui avaient fui pendant la guerre commençaient à rentrer chez eux, et ces réfugiés n'avaient nulle part où loger. Le rapport décrit « 32 personnes entassées avec leurs bagages, dans une pièce de 4,5 mètres de long sur 3 mètres de large [...] l'air y était suffocant et lourd [...] Deux [des enfants] étaient atteints de scarlatine, et l'un d'eux mourut le jour-même de cette enquête ». Le JDC fut créé par les Juifs américains de New York pour aider les Juifs démunis d'Europe et de Palestine affectés par la Première Guerre mondiale. La photographie fait partie des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours. Le JDC agit depuis 1914 en tant qu'organisation humanitaire à vocation mondiale dans plus de 90 pays.

Orphelins réfugiés dans un foyer pour enfants à Kiev

Cet orphelinat de Kiev, en Ukraine, recueillait les enfants, originaires pour la plupart de petites villes, qui avaient survécu aux pogroms (émeutes antijuives) de mai 1920. Dans les années qui suivirent immédiatement la révolution russe et jusqu'à la fin de la guerre civile russe, les territoires contestés de l'ancien Empire russe subirent les invasions répétées des forces ukrainiennes, bolchéviques et polonaises. Pendant cette période de bouleversement politique, de nombreux pogroms eurent lieu, et les maladies et la famine étaient monnaie courante. En Ukraine, des centaines de milliers d'enfants se retrouvèrent sans parents et sans domicile. Dans le sillage de telles violences, les premiers efforts de secours furent menés par des organisations régionales comme le Comité public juif d'aide aux victimes de la guerre (EKOPO), financé par le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]). Le JDC, une organisation humanitaire, fut créée aux États-Unis au début de la Première Guerre mondiale pour porter secours aux Juifs démunis de l'étranger qui souffraient de privations. Le JDC soutenait des orphelinats, à la fois institutionnels et privés, en Ukraine, en Russie et dans d'autres pays déchirés par la guerre. La photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Commerçantes recevant le soutien du Comité paritaire juif pour lancer leur commerce

Dans de vastes parties d'Europe orientale, les commerces de colportage des petites villes furent ruinés lors de la Première Guerre mondiale et de la guerre russo-polonaise qui s'ensuivit en 1919-1920. Des prêts sans intérêts aux petites entreprises permirent la reprise des petits commerces, comme ceux des vendeuses figurant sur cette photographie transmise par bélinographe, qui proposaient leurs marchandises dans les rues de Brest-Litovsk, en Pologne (Brisk en yiddish, actuelle Brest en Biélorussie). Les prêts étaient financés par le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]), organisation humanitaire qui fournit des secours pendant la guerre et aida à la reconstruction par la suite. Le JDC fut créé en 1914 pour envoyer des secours, notamment des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des fonds, et des fournitures d'urgence au Juifs d’Europe frappés par la guerre. La guerre laissa dans son sillage de nombreux autres désastres : pogroms, épidémies, famine, révolution et ruine économique. Après la guerre, le JDC continua de jouer un rôle prépondérant dans la reconstruction des communautés juives d'Europe orientale dévastées et dans le soutien aux Juifs de Palestine. La photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours. Depuis sa fondation, le JDC fournit des secours et de l’aide sociale dans plus de 90 pays.

Immeubles en ruines à Siret, en Roumanie

Cette photographie montre des résidents juifs de Siret, une ville du nord-est de la Roumanie proche de la frontière ukrainienne, face à un immeuble détruit devant être reconstruit. Siret se trouvait en Bucovine, région annexée par la Roumanie après la Première Guerre mondiale et la chute de l'Empire austro-hongrois. Durant les premières décennies du XXe siècle, Siret comptait une population juive relativement importante qui soutenait de nombreuses organisations philanthropiques communautaires. Pendant cette période, un soutien extérieur fut aussi apporté par le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]), organisation humanitaire qui fournit des secours pendant la guerre et aida à la reconstruction par la suite. Cette photographie est extraite d'un album documentant le travail du JDC en Bucovine, qui incluait un prêt pour la reconstruction de cette structure. Pendant la période qui a suivi la Première Guerre mondiale, l'un des objectifs du JDC en Roumanie était d'encourager la reconstruction plutôt que d'apporter simplement des secours. Depuis sa création en 1914, le JDC exerce une activité humanitaire à vocation mondiale, fournissant des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des soins aux enfants, des formations professionnelles et de l'assistance aux réfugiés dans plus de 90 pays. Les archives du JDC contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.