12 février 2013

Oujhorod

Cette image fait partie d'un album probablement publié en 1920 environ et qui contient 20 photographies de scènes de la Ruthénie subcarpatique. Cette région montagneuse, qui faisait essentiellement partie de l'Autriche-Hongrie avant la Première Guerre mondiale, fut intégrée au nouvel État tchécoslovaque en 1919. Aujourd'hui, la majeure partie de la Ruthénie subcarpatique forme l'oblast de Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine, avec des terres plus petites en Slovaquie et en Pologne. Oujhorod, aujourd'hui dans l'ouest de l'Ukraine, était le principal centre administratif, commercial et culturel de la Ruthénie subcarpatique. La ville, appelée auparavant Ungvar, joua un rôle militaire important pendant plusieurs siècles, en raison de son emplacement à l'extrémité sud du col d'Uzok dans les Carpates. Le cours sinueux du fleuve Uzh (signifiant serpent ou anguille) traverse la ville, la divisant en deux.

Nevitskoe. Ruines du château

Cette image fait partie d'un album probablement publié en 1920 environ et qui contient 20 photographies de scènes de la Ruthénie subcarpatique. Cette région montagneuse, qui faisait essentiellement partie de l'Autriche-Hongrie avant la Première Guerre mondiale, fut intégrée au nouvel État tchécoslovaque en 1919. Aujourd'hui, la majeure partie de la Ruthénie subcarpatique forme l'oblast de Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine, avec des terres plus petites en Slovaquie et en Pologne. La construction du château de Nevitskoe, ou Nevitsky, à 12 kilomètres au nord de la ville d'Oujhorod, commença au XVe siècle. Une puissante famille hongroise, les Drugeth, bâtit la place-forte et firent du château une forteresse imprenable. Le château fut mit à sac en 1644, lorsqu'il fut attaqué par le prince Georges II Rákóczi de Transylvanie.

Kostrina. Église en bois

Cette image fait partie d'un album probablement publié en 1920 environ et qui contient 20 photographies de scènes de la Ruthénie subcarpatique. Cette région montagneuse, qui faisait essentiellement partie de l'Autriche-Hongrie avant la Première Guerre mondiale, fut intégrée au nouvel État tchécoslovaque en 1919. Aujourd'hui, la majeure partie de la Ruthénie subcarpatique forme l'oblast de Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine, avec des terres plus petites en Slovaquie et en Pologne. Initialement construite à Syanky en 1645, l'église en bois Pokrovska fut déplacée à Kostrina en 1761. À l'instar d'une pagode, ses tours à trois niveaux reposent sur le toit en bardeaux de bois. Ce dernier est doté d'une large corniche abritant les fidèles et protégeant les murs des éléments pendant les hivers rigoureux des Carpates.

Uzok. Église en bois

Cette image fait partie d'un album probablement publié en 1920 environ et qui contient 20 photographies de scènes de la Ruthénie subcarpatique. Cette région montagneuse, qui faisait essentiellement partie de l'Autriche-Hongrie avant la Première Guerre mondiale, fut intégrée au nouvel État tchécoslovaque en 1919. Aujourd'hui, la majeure partie de la Ruthénie subcarpatique forme l'oblast de Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine, avec des terres plus petites en Slovaquie et en Pologne. L'église Saint-Michel à Uzok date de 1745. Tout comme de nombreuses églises de la région, elle fut par la suite recouverte d'une lasure à l'huile foncée pour la protéger contre la décomposition et l'infestation de termites. La tour à trois niveaux sur le tabernacle central domine la petite église et repose, à l'instar d'une pagode, sur le toit en bardeaux de bois. Ce dernier est doté d'une large corniche abritant les fidèles et protégeant les murs des éléments pendant les hivers rigoureux des Carpates.

Iska. Église en bois

Cette image fait partie d'un album probablement publié en 1920 environ et qui contient 20 photographies de scènes de la Ruthénie subcarpatique. Cette région montagneuse, qui faisait essentiellement partie de l'Autriche-Hongrie avant la Première Guerre mondiale, fut intégrée au nouvel État tchécoslovaque en 1919. Aujourd'hui, la majeure partie de la Ruthénie subcarpatique forme l'oblast de Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine, avec des terres plus petites en Slovaquie et en Pologne. Cette photographie présente le clocher et une partie de l'église Saint-Nicolas le Thaumaturge à Iska (aujourd'hui Izky). Cette église date de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe, et fut reconstruite en 1798. La tour et l'église sont recouvertes des bardeaux de bois caractéristiques de la région.

Torun'. Église en bois

Cette image fait partie d'un album probablement publié en 1920 environ et qui contient 20 photographies de scènes de la Ruthénie subcarpatique. Cette région montagneuse, qui faisait essentiellement partie de l'Autriche-Hongrie avant la Première Guerre mondiale, fut intégrée au nouvel État tchécoslovaque en 1919. Aujourd'hui, la majeure partie de la Ruthénie subcarpatique forme l'oblast de Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine, avec des terres plus petites en Slovaquie et en Pologne. Cette photographie présente le clocher de l'église de Notre Dame, qui fut construite en 1809 à Torun`. La ville se situe dans le district de Mijguiria, dans l'est de la Ruthénie subcarpatique, région hébergeant le plus grand nombre d'églises en bois existant encore aujourd'hui.