14 décembre 2012

Construction sur le site de la centrale hydroélectrique de Ķegums, 7 juillet 1938

Célèbre photographe et cinématographe letton, Eduards Kraucs (1898–1977) documenta entre 1936 et 1940 la construction de la centrale hydroélectrique de Ķegums sur le fleuve Daugava, en Lettonie centrale. Cette photographie, prise le 7 juillet 1938, montre les travaux de construction du bâtiment de la centrale. La centrale fut un ouvrage de génie civil unique dans les pays baltes et en Europe du Nord, impliquant la collaboration d'ingénieurs lettons et suédois. Des solutions technologiques inédites en Europe furent utilisées pour sa construction. Structure essentielle en Lettonie, elle fut le symbole de l'État et de l'identité nationale au cours de la première période de l'histoire de l'État indépendant letton (1918–1940). Son achèvement marqua le début d'un système électrique national unifié et du groupe Latvenergo. La centrale permit d'amorcer une croissance économique rapide, d'électrifier les différentes régions de la Lettonie et d'améliorer le bien-être de sa population. Durant sa construction, Kraucs photographia l'avancée des travaux une à deux fois par semaine. La collection de 1 736 négatifs sur plaque de verre qui en résulta constitue le seul témoignage photographique connu en Europe aussi complet retraçant un projet de construction de grande envergure. Cette collection fut inscrite au Registre national letton de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2009.

Construction sur le site du barrage de la centrale hydroélectrique de Ķegums, 16 septembre 1938

Célèbre photographe et cinématographe letton, Eduards Kraucs (1898–1977) documenta entre 1936 et 1940 la construction de la centrale hydroélectrique de Ķegums sur le fleuve Daugava, en Lettonie centrale. Cette photographie, prise le 16 septembre 1938, montre les blocs servant au bétonnage des piliers du nouveau pont métallique sur fleuve et les brise-glaces du barrage de la centrale. La perspective met clairement en évidence l'échelle massive du projet. La centrale fut un ouvrage de génie civil unique dans les pays baltes et en Europe du Nord, impliquant la collaboration d'ingénieurs lettons et suédois. Des solutions technologiques inédites en Europe furent utilisées pour sa construction. Structure essentielle en Lettonie, elle fut le symbole de l'État et de l'identité nationale au cours de la première période de l'histoire de l'État indépendant letton (1918–1940). Son achèvement marqua le début d'un système électrique national unifié et du groupe Latvenergo. La centrale permit d'amorcer une croissance économique rapide, d'électrifier les différentes régions de la Lettonie et d'améliorer le bien-être de sa population. Durant sa construction, Kraucs photographia l'avancée des travaux une à deux fois par semaine. La collection de 1 736 négatifs sur plaque de verre qui en résulta constitue le seul témoignage photographique connu en Europe aussi complet retraçant un projet de construction de grande envergure. Cette collection fut inscrite au Registre national letton de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2009.

Assemblage d'une vanne du barrage de la centrale hydroélectrique de Ķegums, 3 novembre 1938

Célèbre photographe et cinématographe letton, Eduards Kraucs (1898–1977) documenta entre 1936 et 1940 la construction de la centrale hydroélectrique de Ķegums sur le fleuve Daugava, en Lettonie centrale. Cette photographie, prise le 3 novembre 1938, montre l'assemblage d'une vanne du barrage de la centrale. La centrale fut un ouvrage de génie civil unique dans les pays baltes et en Europe du Nord, impliquant la collaboration d'ingénieurs lettons et suédois. Des solutions technologiques inédites en Europe furent utilisées pour sa construction. Structure essentielle en Lettonie, elle fut le symbole de l'État et de l'identité nationale au cours de la première période de l'histoire de l'État indépendant letton (1918–1940). Son achèvement marqua le début d'un système électrique national unifié et du groupe Latvenergo. La centrale permit d'amorcer une croissance économique rapide, d'électrifier les différentes régions de la Lettonie et d'améliorer le bien-être de sa population. Durant sa construction, Kraucs photographia l'avancée des travaux une à deux fois par semaine. La collection de 1 736 négatifs sur plaque de verre qui en résulta constitue le seul témoignage photographique connu en Europe aussi complet retraçant un projet de construction de grande envergure. Cette collection fut inscrite au Registre national letton de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2009.

Construction du barrage de la centrale hydroélectrique de Ķegums, janvier 1937

Célèbre photographe et cinématographe letton, Eduards Kraucs (1898–1977) documenta entre 1936 et 1940 la construction de la centrale hydroélectrique de Ķegums sur le fleuve Daugava, en Lettonie centrale. Cette photographie, prise en janvier 1937, montre la construction de la galerie du barrage de la centrale. La centrale fut un ouvrage de génie civil unique dans les pays baltes et en Europe du Nord, impliquant la collaboration d'ingénieurs lettons et suédois. Des solutions technologiques inédites en Europe furent utilisées pour sa construction. Structure essentielle en Lettonie, elle fut le symbole de l'État et de l'identité nationale au cours de la première période de l'histoire de l'État indépendant letton (1918–1940). Son achèvement marqua le début d'un système électrique national unifié et du groupe Latvenergo. La centrale permit d'amorcer une croissance économique rapide, d'électrifier les différentes régions de la Lettonie et d'améliorer le bien-être de sa population. Durant sa construction, Kraucs photographia l'avancée des travaux une à deux fois par semaine. La collection de 1 736 négatifs sur plaque de verre qui en résulta constitue le seul témoignage photographique connu en Europe aussi complet retraçant un projet de construction de grande envergure. Cette collection fut inscrite au Registre national letton de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2009.

Travaux de construction sur le barrage de la centrale hydroélectrique de Ķegums, mai 1937

Célèbre photographe et cinématographe letton, Eduards Kraucs (1898–1977) documenta entre 1936 et 1940 la construction de la centrale hydroélectrique de Ķegums sur le fleuve Daugava, en Lettonie centrale. Cette photographie, prise en mai 1937, montre les ouvriers coulant le béton dans les fondations du barrage de la centrale. La centrale fut un ouvrage de génie civil unique dans les pays baltes et en Europe du Nord, impliquant la collaboration d'ingénieurs lettons et suédois. Des solutions technologiques inédites en Europe furent utilisées pour sa construction. Structure essentielle en Lettonie, elle fut le symbole de l'État et de l'identité nationale au cours de la première période de l'histoire de l'État indépendant letton (1918–1940). Son achèvement marqua le début d'un système électrique national unifié et du groupe Latvenergo. La centrale permit d'amorcer une croissance économique rapide, d'électrifier les différentes régions de la Lettonie et d'améliorer le bien-être de sa population. Durant sa construction, Kraucs photographia l'avancée des travaux une à deux fois par semaine. La collection de 1 736 négatifs sur plaque de verre qui en résulta constitue le seul témoignage photographique connu en Europe aussi complet retraçant un projet de construction de grande envergure. Cette collection fut inscrite au Registre national letton de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2009.

Construction des renforts de la centrale hydroélectrique de Ķegums, juillet 1937

Célèbre photographe et cinématographe letton, Eduards Kraucs (1898–1977) documenta entre 1936 et 1940 la construction de la centrale hydroélectrique de Ķegums sur le fleuve Daugava, en Lettonie centrale. Cette photographie, prise en juillet 1937, montre l'assemblage des renforts sur le site de construction de la centrale. La centrale fut un ouvrage de génie civil unique dans les pays baltes et en Europe du Nord, impliquant la collaboration d'ingénieurs lettons et suédois. Des solutions technologiques inédites en Europe furent utilisées pour sa construction. Structure essentielle en Lettonie, elle fut le symbole de l'État et de l'identité nationale au cours de la première période de l'histoire de l'État indépendant letton (1918–1940). Son achèvement marqua le début d'un système électrique national unifié et du groupe Latvenergo. La centrale permit d'amorcer une croissance économique rapide, d'électrifier les différentes régions de la Lettonie et d'améliorer le bien-être de sa population. Durant sa construction, Kraucs photographia l'avancée des travaux une à deux fois par semaine. La collection de 1 736 négatifs sur plaque de verre qui en résulta constitue le seul témoignage photographique connu en Europe aussi complet retraçant un projet de construction de grande envergure. Cette collection fut inscrite au Registre national letton de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2009.