La Colonisation de l'Indo-Chine

La colonisation de l’Indo-Chine : l’expérience anglaise est une étude de cas de 1892 considérant l'expérience coloniale britannique en Asie et les leçons à en tirer pour la France dans l'administration de l'Indochine française (aujourd'hui Cambodge, Laos et Viêt Nam). L'auteur, l'essayiste influent et théoricien colonial français Joseph Chailley-Bert (1854-1928), était un passionné préconisant la réforme des pratiques de colonisation et des stratégies gouvernementales de la France qu'il affirmait être inefficaces dans le concept et l'exécution, il préconisait également devoir faire usage des réussites des britanniques et des autres puissances coloniales. La première partie de l'ouvrage est dédiée à la colonie britannique de Hong Kong, les chapitres traitent de la pénétration et de l'occupation initiales, du développement économique et des méthodes de gouvernance et d'administration. La deuxième partie est dédiée à la colonie de Birmanie et contient des chapitres traitant les mêmes sujets généraux. Chailley-Bert conclut que le succès colonial reposait sur de « bons colons, de bonnes lois et de bon administrateurs. » Son travail eut une grande influence sur la politique coloniale de la France.

La province de Birmanie ; un rapport préparé au nom de l'université de Chicago

Alleyne Ireland (1871–1951), un confrère de la Royal Geographic Society de Londres, fut désigné en 1901 par l'université de Chicago pour mener une commission destinée à étudier l'administration coloniale en Extrême-Orient. Le projet principal d'Ireland, publié en 1907, fut cette étude exhaustive de la Birmanie en deux volumes, à cette époque sous le contrôle des britanniques comme province de l'empire indien. Le premier volume contient une description générale de la Birmanie, l'histoire de l'acquisition de la colonie par la Grande-Bretagne et des chapitres concernant la population, le gouvernement, l'administration générale, civile, policière, judiciaire, carcérale et propre à l'enseignement. Le second volume est dédié aux affaires économiques et administratives, y compris à l'administration financière, au système foncier, aux travaux publics, au commerce et au transport ainsi qu'à l'administration des forêts, des villes, des villages et des ports. Vingt-et-une annexes fournissent des détails supplémentaires, entre autres des statistiques économiques et démographiques, les textes des traités, les accords et les rapports, une bibliographie et un glossaire des mots indiens et birmans. À la fin du premier volume se trouve une grande carte dépliante de Birmanie réalisée par les créateurs de cartes d'Edinburgh John Bartholomew & Co.