15 juillet 2011

Royaume de Pologne

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte représente le Royaume de Pologne, situé en partie sur le territoire de la Pologne actuelle, bordé par la Prusse au nord-ouest et par l'empire Autrichien au sud. La Pologne perdit son indépendance à la fin du XVIIIe siècle, lorsque son territoire fut partagé, au cours de trois étapes successives, par la Russie, la Prusse et l'Autriche. En 1815, alors que s'achevaient les guerres napoléoniennes, le Congrès de Vienne établit le Royaume de Pologne qui était lié à l'Empire russe à travers une union personnelle par l'entremise du tsar de Russie. Varsovie, la capitale du Royaume, est située au bord du fleuve Vistule (Wisła, en polonais). La carte indique que la distance entre Varsovie et Saint-Pétersbourg était de 1303 verstes, tandis que 1253¾ verstes séparaient Varsovie de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Courlande

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte représente la province de Courlande, située en partie sur la Lettonie actuelle, bordée par la mer Baltique et le golfe de Riga. La Russie prit possession du territoire de la province de Courland après la troisième partition de la Pologne, en 1795. Mitau (aujourd'hui Jelgava) était le centre administratif de la province. La carte indique que la distance entre Mitau et Saint-Pétersbourg était de 597½ verstes, tandis que 1107¾ verstes séparaient Mitau de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Tomsk

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte représente la province de Tomsk, située au centre de la partie méridionale de l'empire. Tomsk, le centre administratif de la province, se trouve au bord de la Tom, en amont de son confluent avec l'Ob'. La ville fut construite par le tsar Boris Godunov en 1604 pour servir de forteresse. La carte indique que la distance entre Tomsk et Saint-Pétersbourg était de 4339½ verstes, tandis que 3823¾ verstes séparaient Tomsk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Lifland

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte représente la province de Lifland, située dans la partie occidentale de l'empire, bordée à l'ouest par le golfe de Riga et par le lac Chudskoe à l'est. Riga, au bord du fleuve Dvina, constituait le centre administratif de la province. C'est aujourd'hui la capitale de l'actuelle Lettonie. La carte indique que la distance entre Riga et Saint-Pétersbourg était de 555½ verstes, tandis que 1065¾ verstes séparaient Riga de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Vitebsk

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Vitebsk qui occupait une partie de la Biélorussie actuelle. La Russie prit possession du territoire de la province de Vitebsk après la première partition de la Pologne en 1772. Vitebsk (Vitsyebsk, en biélorusse), centre administratif de la province, est située au bord de la Dvina (Dzvina, en biélorusse). La carte indique que la distance entre Vitebsk et Saint-Pétersbourg était de 625¾ verstes, tandis que 577¾ verstes séparaient Vitebsk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Minsk

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Minsk, située dans la partie occidentale de l'empire. Au sud, la Pripiat (Prypyats’, en biélorusse), un affluent du Dniepr (Dnyapro, en biélorusse), coule vers l'est à travers la province. La Russie pris possession de cette province en 1793, après la seconde partition de Pologne. Minsk était le centre administratif de la province et constitue aujourd'hui la capitale de la Biélorussie actuelle. La carte indique que la distance entre Minsk et Saint-Pétersbourg était de 625¾ verstes, tandis que 577¾ verstes séparaient Minsk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.