Province de Kalouga

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Kalouga, située dans la partie occidentale de l'empire. La province fut le théâtre de nombreuses batailles entre les armées française et russes au cours de l'invasion de la Russie par Napoléon en 1812. Le centre administratif de la province était Kalouga, une petite ville située au bord de l'Oka. La carte indique que la distance entre Kalouga et Saint-Pétersbourg était de 887¼ verstes, tandis que 167½ verstes séparaient Kalouga de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Perm

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Perm, située dans la partie occidentale de l'empire. Perm, le centre administratif de la province, se trouve au bord de la Kama, en aval de son confluent avec la Tchoussovaïa. La carte indique que la distance entre Perm et Saint-Pétersbourg était de 1911½ verstes, tandis que 1395¾ verstes séparaient Perm de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Tavrich

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Tavrich, qui occupait une partie de l'Ukraine actuelle. Bordée par la mer d'Azov et la mer Noire, la province était située sur un territoire annexé par la Russie au khanat de Crimée en 1783. Simferopol, le centre administratif de la province, est située au bord du Salhir. La carte indique que la distance entre Simferopol et Saint-Pétersbourg était de 2068¾ verstes, tandis que 1505½ verstes séparaient Simferopol de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Tobolsk

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Tobolsk , située au centre de la partie occidentale de l'empire. La province est bordée par la mer de Kara et par le golfe de l'Ob au nord. La carte indique les zones occupées par les peuples originaires de Sibérie, comme les Ostiaks et les Samoyèdes (Nénètses). Tobolsk, le centre administratif de la province, est située au confluent de l'Irtych et de la Tobol. Ce fut l'une des premières villes fondées au cours du début de la colonisation de Sibérie dans les années 1500. La carte indique que la distance entre Tobolsk et Saint-Pétersbourg était de 2834½ verstes, tandis que 2318¾ verstes séparaient Tobolsk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province d'Orlov

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province d'Orlov, située dans la partie occidentale de l'empire. Orel, le centre administratif de la province, est située au bord de l'Oka. Orel fut fondée en 1564 par Ivan IV, pour protéger l'état moscovite contre les attaques tatares. La carte indique que la distance entre Orel et Saint-Pétersbourg était de 1079 verstes, tandis que 359¼ verstes séparaient Orel de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Koursk

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Koursk, située dans la partie occidentale de l'empire. Koursk est située au confluent de la Seym et de la Touskar. Centre administratif de la province, c'est aussi l'une des plus vieilles villes de Russie. La carte indique que la distance entre Koursk et Saint-Pétersbourg était de 1231 verstes, tandis que 511 verstes séparaient Koursk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province de Kharkov

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province de Kharkov, qui occupait une partie de l'Ukraine actuelle. Kharkov (aujourd'hui Kharkiv), fut fondée au XVIIe siècle en tant que fort militaire servant à protéger les frontières méridionales de Russie. C'était le centre administratif de la province. La carte indique que la distance entre Kharkov et Saint-Pétersbourg était de 1422 verstes, tandis que 712¼ verstes séparaient Kharkov de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province d'Ienisseï

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province d'Ienisseï, située en Sibérie centrale, qui tire son nom du fleuve Ienisseï, l'un des plus longs d'Asie. La carte indique les zones occupées par les peuples originaires de Sibérie, comme les Yakouts, les Toungouses (Evenks), les Ostiaks, entre autres. Krasnoïarsk était le centre administratif de la province et l'un des lieux où les autorités impériales russes envoyaient leurs exilés politiques. La carte indique que la distance entre Krasnoïarsk et Saint-Pétersbourg était de 4889 verstes, tandis que 4373¾ verstes séparaient Krasnoïarsk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province d'Irkoutsk

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province d'Irkoutsk, située en Sibérie orientale et bordée par la Chine (aujourd'hui la Mongolie) au sud. Irkoutsk, située immédiatement à l'ouest du lac Baïkal, était le centre administratif. Les autorités impériales russes envoyaient fréquemment des exilés politiques dans cette province. La carte indique que la distance entre Irkoutsk et Saint-Pétersbourg était de 5867½ verstes, tandis que 5351¾ verstes séparaient Irkoutsk de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.

Province d'Estland

Cette carte à jouer du début du XIXe siècle provient d'un jeu de 60 cartes similaires, toutes consacrées à une province ou un territoire différents de l'Empire russe qui comprenait à l'époque le Grand Duché de Finlande, le Congrès de Pologne et l'Amérique russe. Chaque carte comporte une face montrant le costume local et les armoiries de la province. Sur l'autre face, se trouve une carte géographique. Cette carte montre la province d'Estland, située au nord-ouest de l'empire. La province borde le golfe de Finlande au nord-ouest et le lac Chudskoe au sud-est. La province d'Eastland fut établie sur les terres annexées à la Suède au cours de la grande guerre du Nord de 1700-1721. Reval (aujourd'hui Tallinn, en Estonie) était son centre administratif. La carte indique que la distance entre Reval et Saint-Pétersbourg était de 358½ verstes, tandis que 1018¼ verstes séparaient Reval de Moscou. La verste est une unité de distance russe qui n'est plus utilisée, équivalant à 1,0668 kilomètres.