11 mai 2011

Cathédrale, Carthage, Tunisie

Cette gravure photochrome de la Cathédrale Saint-Louis, à Carthage, fait partie du catalogue "Regards sur l'architecture et la population de Tunisie" de la Detroit Photographic Company. La cathédrale fut construite en 1884-90 et tient son nom de Louis IX, roi de France qui mourut lors du siège de Tunis en 1270. À l'époque de la construction, la Tunisie était un protectorat français. L'église a été construite sur la colline de Byrsa, la colline du château de la ville antique de Carthage. En vertu d'un accord de 1964 entre le Vatican et la République tunisienne, la Cathédrale Saint-Louis fut transférée à l'État tunisien pour un usage public et est de nos jours un centre culturel. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain.

La place du Gouvernement, Alger, Algérie

Cette gravure photochrome fait partie du catalogue de 1905 "Regards sur des personnes et des sites en Algérie" de la Detroit Photographic Company. Elle représente la place du gouvernement à Alger autour de 1899. Cette place était considérée comme le cœur de la ville. Selon l'ouvrage de Baedeker "La Méditerranée : manuel pour voyageurs" (1911), il s'agissait de "l'endroit le plus bruyant dans la ville, bondé d'autochtones à toute heure". Le bâtiment blanc est la mosquée de Djemâa el-Djedid, que Baedeker décrivait comme "curieusement incongrue" par son mélange de styles architecturaux byzantin, italien, andalou et turc. Les autres bâtiments comprennent le Palais de Jenina, le centre gouvernemental et administratif au cours de la période ottomane, et un certain nombre de cafés et de boutiques, notamment le café d'Apollon et la librairie Jourdan. La statue en bronze rend hommage au Duc d'Orléans pour son rôle dans la conquête française de l'Algérie dans les années 1830. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique innovante a permis la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. L'entreprise est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Salon privé, I, Kasr-el-Said, Tunisie

Cette gravure photochrome fait partie du catalogue "Regards sur l'architecture et la population de Tunisie" de la Detroit Photographic Company. Il représente un salon privé du palais de Kassar-Said à Tunis. L'ouvrage de Baedeker "La Méditerranée : manuel pour voyageurs" (1911) décrivait le palais comme "un château du bey" où l'admission de touristes n'était pas autorisée. "Ici, en 1881, fut conclu le traité du Bardo, qui mit fin à l'indépendance de la Tunisie." La Tunisie passa sous le contrôle de l'Empire ottoman en 1574. Bey était à l'origine le titre du gouverneur de la province. À partir du début du 18ème siècle, le bey devint le chef d'État du Royaume de Tunis, et était en théorie subordonné au sultan. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique innovante a permis la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. L'entreprise est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Chambre à coucher de l'ancien Bey de Tunis, Kasr-el-Saïd, Tunisie

Cette gravure photochrome datant d'environ 1899 fait partie du catalogue "Regards sur l'architecture et la population de Tunisie" de la Detroit Photographic Company. Elle représente la chambre du bey de Tunis au palais de Kassar-Said à Tunis. L'ouvrage de Baedeker "La Méditerranée : manuel pour voyageurs" (1911) décrivait le palais comme "un château du bey" où l'admission de touristes n'était pas autorisée. Muhammad III as-Sadiq (1813–82) gouverna la Tunisie de septembre 1859 jusqu'à sa mort en octobre 1882. Lui succéda Ali Muddat ibn al-Husayn (1817–1902), qui régna de 1882 jusqu'à sa mort en juin 1902. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique innovante a permis la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. L'entreprise est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Bardo, Chambre du tribunal, Tunis, Tunisie.

Cette gravure photochrome de la chambre du tribunal du Palais du Bardo à Tunis fait partie du catalogue "Regards sur l'architecture et la population de Tunisie" de la Detroit Photographic Company. L'ouvrage de Baedeker "La Méditerranée : manuel pour voyageurs" (1911) informait ses lecteurs que le Bardo, situé dans la plaine fertile à l'ouest de Tunis, était un palais du 13ème siècle qui était "l'ancienne résidence d'hiver des beys." Il formait autrefois "une petite cité en lui-même" et abritait "un Trésor, une mosquée, des bains, une caserne et une prison." Cette photo montre la chambre du tribunal richement décorée, que Baedeker appelait la "maison des juges de cour". La Société photographique de Detroit fut lancée comme une maison d'édition photographique à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit William A. Livingstone, Jr., en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain.

Procession, Kairouan, Tunisie

Cette gravure photochrome d'une procession à Kairouan en Tunisie, provient du catalogue "Regards sur l'architecture et la population en Tunisie" de la Detroit Photographic Company. Kairouan était autrefois le centre politico-religieux de la Tunisie et était considérée comme la ville la plus sacrée du pays. Dans son livre de 1908 "Tunis, Kairouan et Carthage : décrites et illustrées par quarante-huit tableaux", l'artiste britannique et auteur Graham Petrie (1859–1940) déclarait : "il est absolument obligatoire pour chaque visiteur à Tunis de se rendre en pèlerinage dans la ville sainte de Kairouan," qu'il décrivait comme "sans aucun doute la ville la plus intéressante de Tunisie ; éclatante de couleurs, scintillante de lumière et grouillante de vie orientale ; elle semble matérialiser tous nos rêves de ville orientale." La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain.