11 mai 2011

Peterhof depuis le Château, Saint-Pétersbourg, Russie

Cette épreuve photochrome du palais de Peterhof à Saint-Pétersbourg fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Basé sur les plans de l'architecte français Alexandre Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719), Peterhof est considéré comme le Versailles russe. Il a été construit par Pierre le Grand (1672-1725) en tant que résidence d'été. Situé sur les rives de la baie Neva (ou golfe de Cronstadt), le palais offre une vue de Cronstadt, la ville et les fortifications fondées par Pierre le Grand en 1703. On voit ici la fontaine de Samson, une œuvre du sculpteur russe Mikhail Kozlovski (1753-1802). Comme décrit dans l'ouvrage de Baedeker La Russie avec Téhéran, Port Arthur, et Pékin (1914), la caractéristique principale de la fontaine "se compose d'une figure en bronze doré de Samson. . . forçant l'ouverture de la mâchoire d'un lion, à partir de laquelle un jet d'eau gros comme le bras s'élève jusqu'à une hauteur de 20 mètres. La cascade est flanquée d'environ 45 statues dorées, de vases et autres. L'espace entre le palais et la plage, large de 300 mètres, est aménagé comme un parc. Les sentiers longeant le canal sont bordés par de hauts pins entrecoupés de 22 fontaines (11 de chaque côté)".

La Place Iljinka, (c-à-d., Il'inka), Moscou, Russie

Cette impression photochrome de la place Ilinka à Moscou fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). La place Ilinka est située à Kitai-Gorod, un quartier près de la place Rouge. Comme décrit dans l'ouvrage de Baedeker La Russie avec Téhéran, Port Arthur et Pékin (1914), "[la] rue centrale et principale de Kitai-Gorod, presque exclusivement occupée par des maisons de négoce en gros et des banques, est nommée l'Ilyinka." Kitaï-Gorod était l'un des centres commerciaux de Moscou, comme en témoignent la construction de nombreuses banques et boutiques au 19ème siècle. Le monument au milieu de la Place Ilinka est un mémorial aux soldats russes tombés lors de la bataille de Plevna (1877), qui eut lieu durant la guerre russo-turque de 1877-1878. Conçu par l'architecte russe Vladimir Osipovich Shervoud (1833–97), le monument a été érigé en 1887.

Place Tworskoi (c.à-d. Tverskoy), Moscou, Russie

Cette impression photochrome de la place Tverskoy (Tverskaiaa Ploshchad) à Moscou fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Elle offre une vue de l'arrière de la célèbre statue du poète Alexandre Pouchkine (1799-1837) par le sculpteur russe Alexander Mikhailovich Opekushin (1838-1923). Faite de bronze et érigée sur un socle en marbre, la statue a été financée par une souscription publique et inaugurée en 1880.

Du haut des remparts du Kremlin, Nigni-Novgorod, (c.-à-d. Nizhnii Novgorod), Russie

Cette impression photochrome des remparts du Kremlin (forteresse) à Nijni Novgorod fait partie des "Vues d'architecture et d'autres sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Située au confluent des fleuves Oka et Volga dans l'ouest de la Russie, Nijni-Novgorod a été la capitale de la Principauté de Nijni-Novgorod à partir de 1350. Le Kremlin constituait le centre politique et historique de la ville. Comme décrit dans l'ouvrage de Baedeker Russie avec Téhéran, Port Arthur, et Pékin (1914), le Kremlin "occupe le point culminant de la ville. Il est entouré d'un mur de 20 à 30 mètres de hauteur, qui est flanqué de 11 tours (anciennement 13). La construction du Kremlin a été d'abord entreprise par le Grand-Prince Demetrius Constantinovitch (1365-1384). . . . En 1508-11 le Kremlin fut pratiquement reconstruit sous l'intendance de l'architecte italien Pietro Francesco (Frasin). De nombreux changements, toutefois, [ont] été réalisés dans le bâtiment depuis son époque."

Le Pont en fer, Varsovie, Russie (c.-à-d. Varsovie, Pologne)

Cette impression photochrome de Varsovie fait partie des "Vues de l'Architecture et d'autres sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Elle représente le pont de 512 mètres, auparavant connu sous le pont Alexandre, construit par Stanislaw Kierbedz (1810-1899) en 1859-65. Premier pont de fer à enjamber le fleuve Vistule, l'ouvrage de Kierbedz était une manifestation précoce de l'urbanisation et de l'industrialisation de Varsovie. L'ouvrage de Baedeker Russie avec Téhéran, Port Arthur et Pékin (1914) décrit la structure comme "un pont de poutres en fer soutenu par cinq piliers sortant du fleuve. Le pont offre une jolie vue sur Varsovie." Après sa destruction au cours de la seconde guerre mondiale, le pont a été reconstruit en 1949 et renommé le pont Ślasko-Dabrowski.

Monument d'Alexandre II, Helsinki, en Russie, c.-à-d., Helsinki, Finlande

Cette impression photochrome de la statue d'Alexandre II sur la place du Sénat à Helsinki fait partie des "Vues de l'Architecture et d'autres Sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Alexandre II (1818-1881) fut le tsar de l'Empire russe de 1855 à 1881. La Finlande devint un grand-duché au sein de l'Empire russe en 1809 et obtint l'indépendance de la Russie en 1917. Cette statue, qui fut conçue par le sculpteur finlandais Walter Runeberg (1838–1920) et achevée en 1894, commémore le rétablissement par Alexandre de l'assemblée législative finlandaise, la Diète de Finlande, en 1863. Elle honore également des réformes qui offrirent à la Finlande une plus grande autonomie au sein de l'empire. Les bâtiments sur la photographie sont la cathédrale de Helsinki et le palais du Conseil d'État. Au sein de l'empire russe, Helsinki était généralement connue sous son nom suédois de Helsingfors.