11 mai 2011

La plage et la mer, Blankenberge, Belgique

Cette impression photochrome de la plage et de la mer à Blankenberge, en Belgique, fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Blankenberge était connue à la fin du 19ème siècle comme une station balnéaire. Baedeker dans son ouvrage La Belgique et la Hollande y compris le Grand-Duché du Luxembourg (1905) notait : "En tant que station de bains de mer, Blankenberge est devenue une rivale d'Ostende, visitée par 35 000 personnes par an, dont la moitié sont des Allemands." Les cabines de plage sur roues le long de la plage étaient une innovation venue d'Angleterre et adoptée à la fin des années 1830. Elles servaient de lieu pratique d'habillage, et étaient appréciées des classes supérieures qui pouvaient se les offrir, surtout parmi les familles avec enfants.

Maison de France, Bruges, Belgique

Cette impression photochrome de la Maison de France à Bruges fait partie des "Vues d'Architecture et d'autres Sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). La Maison de France, également connue sous le nom de Landhuis van het Brugse Vrije (Palais de la liberté de Bruges) a été construite dans les années 1720, sur la base des plans de l'architecte Jan van der Cruycen et se tient au centre de Bruges sur le site d'un bâtiment plus ancien, remontant au 16ème siècle. La structure, dont l'architecture reflète les éléments classiques et baroques, est nommée d'après la liberté, un district administratif qui entourait Bruges au moyen-âge. Le bâtiment était autrefois utilisé comme palais de justice et servit plus tard à héberger les bureaux administratifs du conseil municipal de la ville de Bruges.

La Bibliothèques, Bruges, Belgique

Cette impression photochrome de la bibliothèque municipale de Bruges fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). La bibliothèque, qui abrite les archives municipales de Bruges, a été restaurée par l'architecte belge Louis de la Censerie (1838–1909) en 1877–81. Son architecture néo-Renaissance, qui rappelle une esthétique du 17ème siècle, se reflète dans l'utilisation des façades à pignons en escalier sur le toit. Selon l'ouvrage de Baedeker Belgique et Hollande, y compris le Grand Duché de Luxembourg (1905), "la bibliothèque municipale, qui est maintenant établie dans l'ancienne Tonlieu, ou poste de douane de 1477... contient 60 000 volumes, notamment 562 anciens [manuscrits] (comprenant des missels du 13ème au 14ème siècle), les premiers livres imprimés par Colard Mansion, l'imprimeur de Bruges (1475–84) et une collection de gravures."

Porte Sainte-Croix, Bruges, Belgique

Cette impression photochrome de la porte Sainte-Croix à Bruges fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). La Porte Sainte-Croix, ou Kruispoort, fut à l'origine construite en 1366-68, puis reconstruite vers 1402 par l'architecte Jan van Oudenaarde (mort en 1412), qui est également crédité de la Porte de Gand (Gentpoort). La porte, qui a été construite en briques blanches silico-calcaires, formait une section du rempart de Bruges et était l'entrée principale de la ville. Bruges était l'un des principaux centres commerciaux d'Europe du 12ème au 15ème siècle. La ville a décliné à compter du 16ème siècle, lorsque le canal la reliant à la mer a commencé à s'ensabler. Le centre médiéval de la ville est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Quai Vert, Bruges, Belgique

Cette impression photochrome du Quai Vert à Bruges fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Le Quai Vert est une voie navigable pittoresque qui traverse Bruges, le long de certains des bâtiments les plus connus de la ville, tels que la Maison du Franc (Palais de la liberté de Bruges). Dans son ouvrage Land and People of the World (Terres et Peuples du monde), l'écrivain et explorateur britannique Sir Harry Hamilton Johnston (1858-1927) observait : "Le Quai Vert porte bien son nom. C'est un paradis de verdure, une verdure qui surgit de partout au milieu des toits et des murs roux, remplissant le canal silencieux de ses reflets de vert."

Place de Brouckère et Monument Anspach, Bruxelles, Belgique

Cette impression photochrome de la Place de Brouckère et du Monument Anspach à Bruxelles fait partie des "Vues d'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Le monument a été érigé en 1897 en l'honneur de Jules Victor Anspach (1829–79), un ancien maire de Bruxelles qui défendit le développement urbain au profit de la classe ouvrière de la ville, et qui fut l'un des principaux promoteurs des boulevards de Bruxelles. Le monument dispose d'une grande fontaine conçue par Émile Janlet (1839–1919), avec des sculptures de Paul de Vigne (1843-1901), Julien Dillens (1849–1904) et d'autres sculpteurs. La place où se trouve le monument est baptisée Charles de Brouckère (1796–1860), un homme politique belge, qui était également en faveur du développement urbain.