11 mai 2011

Danse de paysans, Bosnie, Autriche-Hongrie

Ce cliché photochrome provient de "Vues de l'Empire austro-hongrois", une sélection de photographies de la fin du 19ème siècle des sites touristiques en Europe centrale et orientale (connues auparavant comme l'Empire austro-hongrois), qui faisait partie du catalogue de la Detroit Publishing Company. La Bosnie a été conquise par les Turcs ottomans en 1463. Après la guerre russo-turque de 1877-78, le Congrès de Berlin (1878) donna à l'Autriche-Hongrie un mandat pour occuper et gouverner la Bosnie-Herzégovine, qui demeura sous souveraineté ottomane officielle jusqu'en 1908. On voit ici des paysans en costume traditionnel, exécutant une danse (identifiée par la légende en allemand comme la kolotanz). La population de la Bosnie-Herzégovine était essentiellement rurale ; en 1895, 88 pour cent de la population était employée dans l'agriculture. La Detroit Photographic Company était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Ce processus permit la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. L'entreprise devint la Detroit Publishing Company en 1905.

Le pont Franz Joseph, en regardant vers le pont, Budapest, Hongrie, Autriche-Hongrie

Ce cliché photochrome de la fin du 19ème siècle est extrait de "Vues de l'Empire austro-hongrois" figurant dans le catalogue de la Detroit Publishing Company. Il montre le pont Franz Josef de 330 mètres de long, qui fut le quatrième pont construit en 1894-96 pour enjamber le Danube dans la ville de Budapest, la capitale de la Hongrie. Le pont est aujourd'hui connu comme le pont Szabadság (Liberté). Un cinquième pont, le pont Erzsébet (Élisabeth), fut construit entre 1897 et 1903. La Detroit Photographic Company était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain. L'entreprise devint la Detroit Publishing Company en 1905.

Île de Margaret, Budapest, Hongrie, Autriche-Hongrie

Ce cliché photochrome de la fin du 19ème siècle est extrait de "Vues de l'Empire austro-hongrois" figurant dans le catalogue de la Detroit Publishing Company. Il représente un élégant bâtiment sur l'île Marguerite (Margitsziget, en hongrois), une île de 2,5 km de long sur le Danube au centre de Budapest. Selon l'ouvrage de Baedeker "L'Autriche, incluant la Hongrie, la Transylvanie, la Dalmatie et la Bosnie" (1900), l'île était "la propriété de l'archiduc Joseph, qui l'a transformée, pour la somme de plusieurs millions de florins, en un parc des plus délicieux." L'île Marguerite a été nommée d'après Sainte-Marguerite (1242-1270), la fille du roi Béla IV, qui fonda un couvent sur l'île et promit d'y envoyer sa fille, la princesse Margaret, s'il était en mesure de reconstruire son pays après l'invasion mongole. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain. L'entreprise devint la Detroit Publishing Company en 1905.

Spindelmühle, Riesengebirge, Allemagne (à savoir, Špindlerův Mlýn, République tchèque)

Ce cliché photochrome de la fin du 19ème siècle est extrait de "Vues de l'Allemagne", figurant dans le catalogue de la Detroit Publishing Company. Il montre le village de Spindelmühl (aujourd'hui Špindlerův Mlýn) dans ce qui est à présent la République tchèque. L'ouvrage de Baedeker "Allemagne du Nord : jusqu'aux frontières bavaroises et autrichiennes (1897) décrivait Spindelmühl comme un lieu favori de villégiature, situé à une altitude de 792 mètres (2 600 pieds) dans le massif des Monts des Géants (Riesengebirge). La Detroit Photographic Company était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain. L'entreprise devint la Detroit Publishing Company en 1905.

Kusae, sur la base de cartes marines britanniques et allemandes / par E. Sarfert

Cette carte de l'île volcanique de Kosrae dans le Pacifique occidental est d'Ernst Gotthilf Sarfert, un ethnographe allemand qui participa à l'expédition allemande de la mer du Sud de 1908 à 1910 et qui passa quatre mois sur Kosrae, en 1909, à étudier l'île et ses habitants. Kosrae comprend l'un des quatre États des États fédérés de Micronésie, les autres étant Pohnpei, également une île volcanique unique ; Truk, un groupe de 14 îles volcaniques ; et Yap, un groupe de quatre îles et 13 atolls coralliens. Ces îles font partie de l'archipel anciennement connu sous le nom des îles Carolines. L'Espagne, à l'époque puissance coloniale aux Philippines à proximité, acquit la souveraineté sur les îles Carolines en 1885-86, mais vendit les îles à l'Allemagne en 1899. Après la défaite de l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale, le Japon prit le contrôle des îles en vertu d'un mandat de la Société des Nations. Avec la défaite du Japon lors de la Seconde guerre mondiale, les îles ont été placées sous le mandat des États-Unis dans le cadre des Territoires des îles du Pacifique sous tutelle des Nations Unies (United Nations Trust Territory of the Pacific Islands). Les États fédérés de Micronésie furent formés à partir des territoires sous tutelle en 1979 et devinrent totalement indépendants en 1990.

L' Hindou Kouch et les cols entre le Kaboul et l'Oxus

Cette carte apparut à l'origine dans l'édition Proceedings of the Royal Geographical Society and Monthly Record of Geography de février 1879 en relation avec un article de C.R. Markham intitulé "Le bassin supérieur du fleuve Kaboul." L'Hindou Koush est une chaîne de hautes montagnes qui s'étend sur quelques 800 kilomètres selon une direction nord-est à sud-ouest depuis les montagnes du Pamir à proximité de la frontière Pakistan-Chine, à travers le Pakistan, et dans l'ouest de l'Afghanistan. La chaîne forme la ligne de partage des eaux entre deux grands systèmes fluviaux, l'Amou-Daria au nord-ouest, et l'Indus au sud-est. Les Grecs de l'antiquité appelaient l'Amou-Daria l'Oxus, le nom utilisé sur cette carte. Les cols à travers l'Hindou Kouch ont été historiquement d'une grande importance militaire. Alexandre le Grand (356-323 avant J.-C.) traversa ces montagnes avec son armée en 329 avant JC, probablement par le col du Khawak, durant une campagne visant à réprimer une révolte contre son autorité en Bactriane, une province orientale de l'Empire perse.