11 mai 2011

Église du Sauveur, Copenhague, Danemark

Ce cliché photochrome d'environ 1890-1900 provient de la section "Vues d'architecture et autres sites à Copenhague, Danemark" du catalogue de la Detroit Publishing Company. Il montre l'Église de notre sauveur (Vor Frelsers Kirke), une grande église baroque du district Christianshavn de la ville, bâtisse construite en 1682-96. L'église fut construite dans un style paladien-néerlandais pour le roi Christian V par le bâtisseur de la Cour, Lambert van Haven (1630-95). Lauritz de Thurah (1706-59) conçut la flèche, qui fut achevée en 1752, plus de 50 ans après l'église elle-même. La caractéristique la plus distinctive de la flèche est l'escalier extérieur qui mène au globe doré, au dessus duquel se tient la figure dorée du Christ. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain. L'entreprise est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Hermitage de Klampenborg, avec vue sur le parc, Copenhague, Danemark

Ce photochrome réalisé aux alentours de 1890-1900 provient des "vues d'architecture et d'autres sites à Copenhague, Danemark" figurant au catalogue de la Detroit Publishing Company. Il représente le pavillon de chasse de l'Hermitage dans le parc de Jaegersborg Deer près de Klampenborg, au Danemark, qui fut construit par le roi Christian VI en 1734-36 pour les repas de chasse royaux. Le parc aux cerfs, une réserve de chasse privée, fut créé en 1669 par le roi Frederik III, et ouvert au public en 1756. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain. L'entreprise est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

L' entrée du parc Tivoli, Copenhague, Danemark

Ce photochrome réalisé aux alentours de 1890-1900 provient des "vues d'architecture et d'autres sites à Copenhague, Danemark" figurant au catalogue de la Detroit Publishing Company. Il montre l'entrée des jardins de Tivoli, ouverts en 1843, qui constituent historiquement le deuxième plus vieux parc d'attractions au monde (après Dyrehavsbakken, également au Danemark). Le parc s'inspirait des jardins d'agrément romantiques en Europe, aménagés suivant la tradition naturaliste anglaise plutôt que sur le style français basé sur les lignes géométriques. Georg Carstensen (1812-57), le fondateur du Tivoli, avait découvert les parcs d'attraction au cours de ses voyages en Europe, et en 1841, a demandé l'autorisation au roi Christian VIII de créer et diriger un parc de ce type à Copenhague. Selon l'édition de 1892 du guide Baedeker "Norvège, Suède et Danemark : Manuel pour les voyageurs", le parc était un "vaste établissement très populaire pour toutes sortes de divertissements, concerts, théâtre, panorama, montagnes russes, feux d'artifice, etc. Les attractions commençaient en général à 18h et se terminaient vers 22h. Les concerts (dont ceux de musique classique du samedi, fréquentés par la meilleure société) se terminaient aux alentours de 23h.

Le monastère de Cetinje, Monténégro

Ce cliché photochrome de la fin du 19ème siècle est extrait des "Vues du Monténégro" figurant dans le catalogue de la Detroit Photographic Company. Il dépeint le monastère de Cetinje au pied du Mont Lovćen à Cetinje. Le monastère a été construit en 1701 par le prince-évêque Danilo (1670–1735), le fondateur de la dynastie Petrović Njegoš, à la suite de la destruction par les forces vénitiennes du monastère médiéval de Cetinje, un monastère orthodoxe serbe bâti par Ivan le noir en 1484. Le monastère a une grande importance historique pour le peuple monténégrin. Il abrite les reliques de Saint Pierre de Cetinje (1747–1830) ainsi que d'autres reliques religieuses ; plusieurs membres de la dynastie Petrović Njegoš y reposent, notamment le Duc Mirko (1820–67), le père du Roi Nikola I (1841–1922). À l'époque où la photographie a été prise, Cetinje était la capitale du Monténégro, une principauté indépendante qui se sépara de l'Empire ottoman en 1878. Les personnes au premier plan sont des Monténégrins ordinaires, vêtus de costumes nationaux portés le dimanche et pour des occasions particulières. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique innovante a permis la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. L'entreprise est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Quais et cathédrale, Belgrade, Serbie

Ce cliché photochrome de Belgrade tel que vu depuis le quartier de Kalemegdan fait partie des "Vues de Belgrade, Serbie" figurant dans le catalogue de la Detroit Photographic Company. Au sommet de la colline se trouve la Crkva Saborna (église cathédrale), la grande cathédrale orthodoxe serbe dédiée à Saint Michel, construite par le prince Miloš Obrenović en 1837-40. Le cours d'eau est le fleuve Sava, qui se jette dans le Danube. Les "quais", ou le port de Sava, ont joué un rôle dans l'histoire de Belgrade depuis l'occupation romaine au 3ème siècle, servant tant à des fins militaires que commerciales. La Société photographique de Detroit était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit, William A. Livingstone, Jr. en association avec le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain.

Le Inn at Krstac sur la route de Cetinje, Njegus, Monténégro

Ce cliché photochrome de la fin du 19ème siècle est extrait de "Vues du Monténégro" dans le catalogue de la Detroit Publishing Company. L'ouvrage de Baedeker, intitulé "Autriche, incluant la Hongrie, la Transylvanie, la Dalmatie et la Bosnie" (1900), recommandait aux voyageurs européens et américains d'alors d'effectuer une excursion de deux jours au Monténégro - à partir de la ville portuaire de Catarro (aujourd'hui Kotor) jusqu'à Cetinje, qui était alors la capitale du Monténégro. Ce tirage photochrome représente une scène le long de la route dans la ville de Njegus, que Baedeker identifiait comme "la maison ancestrale de la famille régnante et le berceau des guerres d'indépendance du Monténégro." La Detroit Photographic Company était une maison d'édition photographique créée à la fin des années 1890 par l'homme d'affaires et éditeur de Detroit William A. Livingstone, Jr. et le photographe et photo-éditeur Edwin H. Husher. Ils obtinrent les droits exclusifs d'utilisation du processus suisse "Photochrome" pour la conversion de photographies noir et blanc en images couleur ainsi que leur impression par photolithographie. Cette technique a permis la production en série de cartes postales, de tirages et d'albums en couleur sur le marché américain. L'entreprise devint la Detroit Publishing Company en 1905.