Place de la Concorde, Paris, France

Cette épreuve photochrome de la Place de la Concorde fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). L'édition 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur informait ses lecteurs que cette célèbre place faisait 356 mètres de long sur 215 mètres de large, et était délimitée au sud par la Seine, à l'ouest par l'avenue des Champs-Elysées, au nord par le Ministère de la Marine et l'hôtel Crillon- Coislin, et à l'est par le jardin des Tuileries. "Elle a pris sa forme actuelle en 1854, d'après les plans de Hittorff (mort en 1876). Du centre de la place on obtient un point de vue sur la Madeleine, la Chambre des députés, le Louvre et l'Arc de Triomphe de l'Étoile." Au Centre de la place se trouve l'Obélisque de Louxor, érigé par le roi Ramsès II face au Temple de Thèbes en 1350 avant notre ère et donné à la France par Mehemet Ali, vice-roi d'Égypte, dans les années 1830.

Arc de Triomphe, place de l'Étoile, Paris, France

Cette impression photochrome de l'Arc de Triomphe fait partie de "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Se tenant à une extrémité des Champs-Élysées, l'Arc de Triomphe a été commandé par Napoléon Ier en l'honneur de l'armée française. La construction a commencé en 1806, mais a été interrompue après la restauration des Bourbons en 1815. Elle reprit dans les années 1830 sur ordre du roi Louis-Philippe et la construction s'acheva en 1836. Les trois architectes associés au projet ont été Jean Chalgrin (actif de 1806 à 1811), L. Joust (actif de 1811 à 1814), et Guillaume-Abel Blouet (actif de 1833 à 1836). L'arche est le site de la tombe du soldat inconnu et de la flamme éternelle, qui brûle en l'honneur des morts non identifiés et tombés lors des deux guerres mondiales. L'édition 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur ; caractérise ce monument emblématique comme le plus grand arc de triomphe existant... visible de presque tous les quartiers des environs de Paris."

L' Opéra, Paris, France.

Cette épreuve photochrome du Palais Garnier à Paris fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). En 1858, l'empereur Napoléon III ordonna la construction d'un nouvel opéra pour accueillir l'Opéra de Paris et les compagnies de ballet. Le bâtiment a été conçu par Charles Garnier (1825–98) dans le style Beaux-Arts et fut construit entre 1862 et 1874. L'édition de 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses Environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur décrit l'extérieur de l'édifice, comme le montre cette photographie, ainsi : "au centre de l'édifice s'élève un dôme bas (visible uniquement à distance), et derrière lui un énorme fronton triangulaire, au-dessus de la scène, couronné d'un Apollon avec une lyre d'or au milieu... et flanqué des deux Pégase." Baedeker encourageait également les voyageurs à profiter d'"une agréable promenade le long de la belle avenue de l'Opéra, datant principalement de 1878."

Le Palais du Luxembourg, Paris, France

Cette impression photochrome du Palais du Luxembourg fait partie des "Vues de l'Architecture, de Monuments et d'autres Sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Ce palais, qui est aujourd'hui le siège du Sénat français, a été construit entre 1615 et 1620 par l'architecte français Salomon de Brosse (1571–1626) sur le site d'un ancien palais, l'hôtel du Luxembourg. Selon l'édition 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur, le palais "porte une certaine ressemblance avec le Palais Pitti à Florence. . . mais en même temps, il conserve un caractère indéniablement français, en particulier dans les pavillons d'angle aux toits élevés." Baedeker décrit le jardin qui entoure le palais comme "le seul jardin Renaissance restant à Paris" et fait remarquer : "le jardin contient peu de pelouses et pas beaucoup de fleurs ; mais parmi les massifs d'arbres et les espaces de jeux pour les enfants se trouvent de nombreuses sculptures."

Place de la Bastille, Paris, France

Cette impression photochrome de la Place de la Bastille à Paris fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). La Bastille ("petit bastion"), précédemment connue sous le nom de la Bastille Saint-Antoine, a été construite entre 1370 et 1383 comme une forteresse pour protéger la ville de Paris pendant la guerre de Cent Ans. La forteresse a été transformée en prison au début du 17ème siècle, et la prise de la Bastille par une foule en colère le 14 Juillet 1789 marqua le début de la Révolution française. La prison fut détruite pendant la révolution. La colonne située au centre de la place est la Colonne de Juillet, qui a été construite entre 1831 et 1840 à l'occasion de la Révolution de juillet 1830 qui porta au pouvoir le roi Louis-Philippe.

Le Jardins des Tuileries, Paris, France

Cette épreuve photochrome du Jardin des Tuileries à Paris fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Situé à côté du palais du Louvre, les Tuileries sont le site d'un palais et d'une résidence royale avec un vaste jardin construit à l'origine en 1564 pour Catherine de Médicis. Durant le règne de Louis XIV, le célèbre paysagiste André Le Nôtre (1613–1700) a énoncé les caractéristiques de base du jardin, comprenant une grande allée qui s'étendait sur quelque 350 mètres, entourée de haies de buis et de châtaigniers. L'édition 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur caractérisait le jardin comme "la promenade la plus populaire à Paris."

Hôtel de ville, Paris, France

Cette impression photochrome de l'Hôtel de Ville, ou la mairie de Paris, fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Le bâtiment représenté est la version reconstruite de l'Hôtel de Ville original, qui fut construit en 1533 et détruit en 1871 pendant les troubles de la Commune de Paris. La reconstruction entreprise par les architectes français Théodore Ballu (1817-1885) et Edouard Deperthes (1833-1898), prit place entre 1876 et 1884 et aboutit à une réplique agrandie et enrichie de l'ancien bâtiment. L'édition 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur déclarait que l'Hôtel de Ville était "à bien des égards l'un des plus beaux édifices de la ville. . . une magnifique structure dans le style Renaissance française, avec des pavillons recouverts de dômes aux angles (rappelant les tours médiévales), des fenêtres en mansarde, et de hautes cheminées décorées." Le site de l'Hôtel de Ville est historiquement important en tant que lieu où les exécutions prenaient place au cours de la Révolution française.

Le Louvre, Paris, France

Cette impression photochrome du Louvre fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). L'édition de 1900 de l'ouvrage Baedeker Paris et ses Environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur caractérisait le Louvre comme "le plus important édifice public à Paris, tant sur le plan architectural et en raison de ses trésors d'art..., un palais de vaste étendue, entre la Rue de Rivoli et la Seine." Baedeker expliquait "qu'il est généralement supposé que Philippe-Auguste (1180–1223) y construisit le premier château. . . . Ce ne fut cependant pas avant l'époque de Charles V (1364-1380), qui y déposa son trésor et sa bibliothèque, que le château fut aménagé dans le style magnifique approprié pour une résidence royale." Le palais et les jardins des Tuileries adjacents "couvrent ensemble une superficie d'environ 19 hectares, formant l'un des plus beaux palais dans le monde. L'effet de l'ensemble est harmonieux, en dépit de l'absence d'unité.... »

Place du Châtelet, Paris, France

Cette impression photochrome de la place du Châtelet à Paris fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Cette place publique est située sur ce qui fut autrefois le site de la forteresse médiévale du Grand Châtelet, construite vers 1130 par le roi Louis VI pour défendre l'Île de la Cité, l'île sur la Seine qui constitue le centre historique de Paris. Plus tard au 12ème siècle, la forteresse est devenue une prison, ce qu'elle est restée jusqu'en 1802. Le pont sur la photographie est le pont au Change, qui relie l'Île de la Cité à la rive droite. Au centre de la place se trouve la Fontaine du Palmier, qui fut érigée en 1808 pour marquer les victoires de Napoléon en Italie, en Allemagne et en Égypte.

Notre-Dame, et le pont Saint-Michel, Paris, France

Cette impression photochrome de Paris, qui fait partie des "Vues de l'architecture, de monuments et d'autres sites en France" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905), offre une vue de Notre Dame et le Pont Saint-Michel. Située sur l'Île de la Cité sur la Seine, la cathédrale est connue pour son architecture gothique magnifique, ses vitraux ainsi que ses statues illustrant des personnages et des scènes de la Bible. La construction de Notre-Dame commença en 1163, sur le site d'une église du 4ème siècle. Les structures les plus distinctives de la cathédrale, les deux tours occidentales et la rosace Nord vues sur cette photo, furent achevées en 1250. Les autres parties furent terminées en 1345. L'édition 1900 de l'ouvrage de Baedeker Paris et ses environs, avec des itinéraires de Londres à Paris : Manuel du voyageur décrit le pont Saint-Michel comme "un beau pont, reconstruit en 1857, qui offre une jolie vue sur Notre-Dame."