11 mai 2011

La Grand-Place, les maisons anciennes, Bruxelles, Belgique

Cette impression photochrome de la Grand-Place de Bruxelles fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Cette place est le centre traditionnel de Bruxelles, l'emplacement de l'hôtel de ville et du marché de la ville. Son aspect actuel n'a pas changé depuis environ 1695, lorsque l'armée française sous Louis XIV détruisit ses structures plus anciennes, qui avaient été construites au Moyen Âge. Les maisons présentées ici reflètent un style d'architecture gothico-baroque, apprécié au 17ème et au 18ème siècle. L'ouvrage La Belgique et la Hollande, y compris le Grand duché du Luxembourg (1905) de Baedeker décrit la place comme "une des plus belles places médiévales existantes, présentant un contraste marqué par rapport au caractère autrement moderne de la ville, qui occupe une place importante dans les annales de la Belgique".

Galerie Saint-Hubert, Bruxelles, Belgique.

Cette impression photochrome des Galeries royales Saint-Hubert à Bruxelles fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Situé au centre-ville, ce centre commercial a été conçu par l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar (1811-1880) et inauguré en 1847 sous le règne du roi Léopold Ier pour fêter l'indépendance de la Belgique en 1830. La galerie commerciale est constituée de deux sections principales, la Galerie du Roi et la Galerie de la Reine, qui sont séparées par une colonnade. Avec son dôme de verre et son toit en fonte, le bâtiment reflète un mélange de l'architecture Renaissance italienne avec des techniques de construction plus récentes, du 19ème siècle. Baedeker dans son ouvrage La Belgique et la Hollande y compris le Grand-Duché du Luxembourg (1905) caractérise la galerie comme "une galerie spacieuse et agréable avec ses magasins attrayants (213 mètres de longueur sur 8 mètres de largeur et 18 mètres de hauteur)." Des centres commerciaux tels que celui-ci sont devenus de plus en plus populaires avec le début de la révolution industrielle, et cette galerie commerciale représente un exemple précoce de centre commercial en Europe.

L' Abbaye Saint-Bavon, le cloître, Gand, Belgique.

Cette impression photochrome du cloître de l'abbaye Saint-Bavon fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Selon l'ouvrage de Baedeker La Belgique et la Hollande, y compris le Grand-Duché du Luxembourg (1905), "l'abbaye, qui aurait traditionnellement été fondée vers 630 par Saint-Amand et restaurée en 651 par Saint-Bavon (mort en 654), était l'une de celles conférées à Eginhard, le biographe de Charlemagne, et après sa destruction par les Normands (851), elle fut restaurée dans toute sa splendeur (10ème siècle). . . . Le principal vestige de l'ancienne abbaye est le cloître, datant à l'origine de 1177, mais reconstruit dans le style gothique en 1495. Son côté [sud] est joint par le mur [nord] de l'église abbatiale, consacrée en 1067 et détruite par les calvinistes en 1581."

Porte de Gand, Bruges, Belgique.

Cette impression photochrome de la porte de Gand à Bruges fait partie des "Vues d'Architecture et d'autres Sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). La porte, autrement appelée Gentpoort ou Porte de Gand, est l'une des quatre seules portes médiévales restantes de Bruges. Elle a été conçue par l'architecte flamand Jan van Oudenaarde (mort en 1412) et a initialement servi de fortification et de point d'échange pour les marchands. Bruges était l'un des principaux centres commerciaux d'Europe du 12ème au 15ème siècle. La ville déclina à partir du 16ème siècle, lorsque le canal la reliant à la mer commença à s'ensabler. Le centre médiéval de la ville est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Entrée du Port, Ostende, Belgique.

Cette impression photochrome du port d'Ostende fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Située en Flandre occidentale, sur la côte de la mer du Nord, Ostende est une des principales villes portuaires de Belgique. L'ouvrage de Baedeker La Belgique et la Hollande y compris le Grand-Duché du Luxembourg (1905) évoque Ostende comme "le second port maritime et la station de bains de mer la plus en vogue de Belgique." Visible sur la droite se trouve la jetée Ouest, qui a été construite en 1837 pour accompagner le développement commercial de la ville. L'économie d'Ostende a toujours été basée sur la mer, la pêche et le transport maritime en particulier. En 1838, la ville fut reliée par chemin de fer à Bruxelles, et en 1846, le ferry d'Ostende à Douvres, en Angleterre, fut lancé. Ostende était également un site de villégiature favori du roi Léopold Ier, qui régna sur la Belgique de 1831 à 1865.

Monument Brabo, Anvers, Belgique

Cette impression photochrome du Monument Brabo à Anvers fait partie des "Vues d'Architecture et d'autres Sites en Belgique" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Dédié au héros légendaire Salvius Brabo, le monument a été conçu par Jef Lambeaux (1852–1908) et est situé sur la Grand-Place d'Anvers. Comme décrit dans l'ouvrage de Baedeker La Belgique et la Hollande y compris le Grand-Duché de Luxembourg (1905), Brabo était "un héros mythique qui vainquit le géant Antigone et lui coupa la main. Le géant faisait payer un lourd tribut aux navires entrant dans l'Escaut, et coupait impitoyablement pour la jeter dans le fleuve la main de tout capitaine qui refusait de payer." Cette légende est racontée pour expliquer le nom inhabituel d'Anvers, qui est un composé des mots flamand "main" (ant) et "lancer" (werpen).