23 décembre 2011

Terre, vue par les astronautes Eugene Cernan, Ronald Evans et Harrison Schmidt d'Apollo 17

La mission Apollo 17, qui eut lieu du 7 au 19 décembre 1972, fut la dernière des missions vers la lune effectuées de la fin des années 1960 et au début des années 1970 par la NASA (National Aeronautics and Space Administration). Les astronautes Eugene A. Cernan, Ronald B. Evans, et Harrison H. Schmitt entreprirent la mission, qui dura 12 jours, 13 heures et 52 minutes et comprenait un séjour de 75 heures sur la surface lunaire. Le site d'alunissage était la zone des hauts plateaux de la vallée de Taurus-Littrow (20 º 16' de latitude nord, 30 º 77' de longitude est). La mission recueillit 110,4 kilogrammes de matériaux lunaires et installa la sixième station de recherche automatisée de la NASA. Cette photographie montre la terre telle qu'elle apparaissait aux astronautes lors de leur voyage de retour.

Mugan. Coton

Au début du 20e siècle, le photographe russe Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii (1863–1944) utilisait un procédé de photographie en couleur particulier destiné à créer des archives visuelles de l'empire russe. Certaines des photographies de Prokudin-Gorskii remontent aux alentours de 1905, mais la majeure partie de son travail est datée de 1909 à 1915, années pendant lesquelles, avec l'appui du tsar Nicolas II et du ministre des Transports, il entreprit de longs voyages aux quatre coins de l'empire.

Mugan. Famille de colons. Colonie de Grafovka

Au début du 20e siècle, le photographe russe Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii (1863–1944) utilisait un procédé de photographie en couleur particulier destiné à créer des archives visuelles de l'empire russe. Certaines des photographies de Prokudin-Gorskii remontent aux alentours de 1905, mais la majeure partie de son travail est datée de 1909 à 1915, années pendant lesquelles, avec l'appui du tsar Nicolas II et du ministre des Transports, il entreprit de longs voyages aux quatre coins de l'empire.

Mugan. Colonie de Petropavlovsk. Une rue (soixante-dix-sept foyers)

Au début du 20e siècle, le photographe russe Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii (1863–1944) utilisait un procédé de photographie en couleur particulier destiné à créer des archives visuelles de l'empire russe. Certaines des photographies de Prokudin-Gorskii remontent aux alentours de 1905, mais la majeure partie de son travail est datée de 1909 à 1915, années pendant lesquelles, avec l'appui du tsar Nicolas II et du ministre des Transports, il entreprit de longs voyages aux quatre coins de l'empire.

Vitebsk. Partie de la cité avec la Dvina

Au début du 20e siècle, le photographe russe Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii (1863–1944) utilisait un procédé de photographie en couleur particulier destiné à créer des archives visuelles de l'empire russe. Certaines des photographies de Prokudin-Gorskii remontent aux alentours de 1905, mais la majeure partie de son travail est datée de 1909 à 1915, années pendant lesquelles, avec l'appui du tsar Nicolas II et du ministre des Transports, il entreprit de longs voyages aux quatre coins de l'empire.

Vitebsk. Vue d'ensemble de la partie sud de la cité

Au début du 20e siècle, le photographe russe Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii (1863–1944) utilisait un procédé de photographie en couleur particulier destiné à créer des archives visuelles de l'empire russe. Certaines des photographies de Prokudin-Gorskii remontent aux alentours de 1905, mais la majeure partie de son travail est datée de 1909 à 1915, années pendant lesquelles, avec l'appui du tsar Nicolas II et du ministre des Transports, il entreprit de longs voyages aux quatre coins de l'empire.