Le Marañon ou Rivière Amazone, Mission de la Société de Jésus

Cette carte du Fleuve Amazone a été réalisée par Samuel Fritz (1654-1728), missionnaire jésuite qui a cartographié le bassin du fleuve. Né dans la province de Bohême (faisant partie de l'actuelle République Tchèque), Fritz est devenu prêtre en 1673. Il fut envoyé à Quito en Équateur en tant que missionnaire en 1684 et passât 40 années à se dévouer aux autochtones de la région du Haut Marañon. Il a commencé la cartographie de la région dans le cadre d'un projet visant à préciser les frontières des terres de mission, des terres espagnoles et des terres portugaises. Plus tard, il entreprit un projet visant à tracer le cours d'eau du Fleuve Amazone. Malgré son manque de formation aux techniques de la cartographie et la seule utilisation d'instruments très primitifs, Fritz a réalisé une carte relativement précise de la zone. Il a été le premier à suivre le Marañon, un affluent de l'Amazone, jusqu'à sa source. Cette carte a été imprimée pour la première fois à Quito en 1707 et, plus tard, largement copiée en Europe.

La Nouvelle Carte du Nord de la côte du Brésil, indiquant les distances des fleuves Pará et Amazone

Cette carte à l'aquarelle et à l'encre de la côte nord du Brésil montre le fleuve Pará, un estuaire de l'Amazone qui se jette dans l'Atlantique au sud-est du delta du fleuve principal.

Plan général du diocèse de Pará montrant la division des paroisses où le vénérable Père Miguel de Bulhões III, évêque de Pará, fonda et construisit le diocèse

Cette carte montre le territoire du Diocèse catholique romain de Belem do Pará. Le diocèse fut fondé en 1720, après s'être séparé du Diocèse de São Luis do Maranhão, et fut centré à Belém, la capitale de l'état de Pará. La carte montre l'étendue du diocèse de l'Archevêque Miguel de Bulhões e Souza (1706-78), qui fut archevêque à Singapour avant de venir au Brésil en 1749. Bulhões supervisa la construction et la consécration de la nouvelle cathédrale de Belém ainsi que la réouverture du séminaire local. Prêtre de l'ordre dominicain, Bulhões servit au Brésil durant la période au cours de laquelle les Jésuites furent expulsés du pays. En 1760, il fut nommé à un nouveau diocèse au Portugal, et quitta le Brésil sur le même bateau que les prêtres jésuites.