23 novembre 2011

Peinture rupestre S00927, Clocolan, municipalité du district de Dihlabeng, État libre

Cette peinture rupestre San montre un animal de pluie dans des couleurs blanche et violine. Les communautés San croyaient que les animaux de pluie devaient être capturés et tués par les chamans afin de faire venir la pluie. L'image de cette peinture fait partie de la Collection d'art rupestre Woodhouse du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria. La collection compte plus de 23 000 diapositives, cartes, et calques d'un grand nombre de sites d'art rupestre en Afrique du Sud. Les San forment un peuple de chasseurs-cueilleurs qui vécurent dans les régions septentrionale et orientale de l'Afrique pendant des milliers d'années avant d'être déplacés par les tribus africaines et les colons européens. Le peuple San continue de vivre dans le Désert de Kalahari en Namibie.

Peinture rupestre S01321, Ficksburg, municipalité du district de Dihlabeng, État libre

Cette image d'art rupestre San rouge et noire de personnages et d'un animal de pluie représente les aspects de la Grande danse. Parmi toutes les tribus San, le rituel le plus important est la Grande danse, au cours de laquelle, grâce aux transes, les San déclarent maîtriser une sorte de pouvoir spirituel. Ils font usage de ce pouvoir pour guérir, chasser, supprimer les tensions sociales, faire venir la pluie, ainsi que d'autres tâches. Les communautés San croyaient également que les animaux de pluie devaient être capturés et tués par des chamans afin de faire venir la pluie. L'image de cette peinture fait partie de la Collection d'art rupestre Woodhouse du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria. La collection compte plus de 23 000 diapositives, cartes, et calques d'un grand nombre de sites d'art rupestre en Afrique du Sud. Les San forment un peuple de chasseurs-cueilleurs qui vécurent dans les régions septentrionale et orientale de l'Afrique pendant des milliers d'années avant d'être déplacés par les tribus africaines et les colons européens. Le peuple San continue de vivre dans le Désert de Kalahari en Namibie.

Peinture rupestre S01392, Ficksburg, municipalité du district de Dihlabeng, État libre

Cette peinture rupestre San représente des objets magiques colorés en noir et rouge, notamment des animaux de pluie, comme des serpents avec des têtes d'animaux, rencontrés par les danseurs au cours des visions apparues pendant leurs voyages hors du corps qui font partie de la Grande danse. Parmi toutes les tribus San, le rituel le plus important est la Grande danse, au cours de laquelle, grâce aux transes, les San déclarent maîtriser une sorte de pouvoir spirituel. Ils font usage de ce pouvoir pour guérir, chasser, supprimer les tensions sociales, faire venir la pluie, ainsi que d'autres tâches. Les communautés San croyaient également que les animaux de pluie devaient être capturés et tués par des chamans afin de faire venir la pluie. L'image de cette peinture fait partie de la Collection d'art rupestre Woodhouse du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria. La collection compte plus de 23 000 diapositives, cartes, et calques d'un grand nombre de sites d'art rupestre en Afrique du Sud. Les San forment un peuple de chasseurs-cueilleurs qui vécurent dans les régions septentrionale et orientale de l'Afrique pendant des milliers d'années avant d'être déplacés par les tribus africaines et les colons européens. Le peuple San continue de vivre dans le Désert de Kalahari en Namibie.

Rue Paul Kruger, Pretoria, Afrique du Sud

Cette photographie montre la Rue Paul Kruger, en direction du sud vers la Gare de Pretoria, Pretoria, Afrique du Sud, telle qu'elle apparaissait vers 1910. La gare de chemin de fer fut conçue par Sir Herbert Baker (1862-1946), un architecte d'origine britannique qui conçut plusieurs bâtiments importants en Afrique du Sud. La rue fut nommée en l'honneur de Paul Kruger (1825-1904), le président de la République d'Afrique du Sud (Transvaal) qui dirigea la résistance des Boers de langue Afrikaan face aux Britanniques pendant la Guerre des Boers de 1899-1902. La photographie provient de la collection Van der Waal du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria, Afrique du Sud. La Collection Van der Waal fait partie d'archives de l'architecture sud-africaine rassemblées par l'historien en architecture le Dr Gerhard-Mark van der Waal.

Gare de Pretoria, Afrique du Sud, 1893

Cette photographie montre l'arrivée du premier train dans la Gare de Pretoria, Pretoria, Afrique du Sud, en 1893, La construction du chemin de fer fut stimulée par le développement économique associé à l'industrie d'extraction d'or, à la suite de la découverte de gisements aurifères en 1886 près de l'actuelle Johannesbourg. Pretoria, alors la capitale de la République d'Afrique du Sud, fut connectée par rail à Cape Town en 1893, et à Durban et Lourenço Marques (alors colonie portugaise du Mozambique) en 1895. La photographie provient de la collection Van der Waal du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria, Afrique du Sud. La Collection Van der Waal fait partie d'archives de l'architecture sud-africaine rassemblées par l'historien en architecture le Dr Gerhard-Mark van der Waal.

Marche des troupes britanniques dans la rue du commerce à Pretoria

Cette photographie montre les troupes britanniques défilant sur Market Street, baptisée ultérieurement Paul Kruger Street, à Pretoria, Afrique du Sud, en 1877. En 1877-78, l'armée britannique lança une série d'expéditions punitives contre les peuples Basuto, Zoulou et Galeka qui conduisit à l'annexion du Transkei jusqu'à la Colonie du Cap. La photographie provient de la collection Van der Waal du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria, Afrique du Sud. La Collection Van der Waal fait partie d'archives de l'architecture sud-africaine rassemblées par l'historien en architecture le Dr Gerhard-Mark van der Waal.