3 novembre 2011

Alphabet civil accompagné d'enseignements moraux

Alphabet civil accompagné d'enseignements moraux, publié en 1710, est le premier alphabet civil russe officiel. Également connu sous le nom d'« abécédaire de Pierre le Grand », il était destiné à simplifier l'alphabet russe et fut réalisé après de nombreuses années d'expérimentations conduites par des experts russes et néerlandais sous la supervision et avec la participation directe du tsar Pierre le Grand (règne : 1682-1725). Cette copie de l'alphabet est d'un intérêt particulier dans la mesure où elle contient des corrections concernant la composition et la forme des lettres écrites par le tsar. L'arrière de la reliure possède des instructions de Pierre par lesquelles il décrète que certains symboles et lettres barrés ne doivent plus être utilisés à l'impression des livres civils à l'avenir. L'alphabet comprend des lettres slaves imprimées et manuscrites, des enseignements moraux issus des Saintes Écritures et des tableaux de correspondance mettant en rapport les nombres ecclésiastiques et arithmétiques avec les systèmes numéraux arabe et romain. Le document fait partie de la collection de la presse Synod de Moscou. Il est conservé aux Archives historiques de l'État de Russie à Saint-Pétersbourg.

Description historique, géographique et statistique de l'Empire russe. Volume 1, livre 3. Province d'Olonetsk

Cet ouvrage écrit par l'historien et statisticien Ivan Ilych Pushkarev (1808–1848) est une description historique et statistique de la province russe d'Olonetsk contenant des informations concernant sa géographie, sa population, son développement économique et ses institutions gouvernementales. Description de l'Empire russe fut conçu comme travail fondamental basé sur les données des ministères et des commissions des statistiques des provinces. Pushkarev prévoyait de publier un ensemble de 18 volumes contenant les descriptions des 76 provinces, régions et districts ainsi qu'une description historique et statistique de l'Empire russe dans son ensemble en guise de conclusion. Néanmoins, il n'eut le temps que de préparer quatre parties du premier volume, ayant pour sujet le nord de la Russie. Les deux premières parties furent réalisées en collaboration avec d'autres auteurs, mais Pushkarev écrivit seul les troisième et quatrième parties décrivant les provinces d'Olonetsk et de Vologda situées dans le nord-ouest. Cet ouvrage comprend une description et une carte de la province, les armoiries, les dispositions des villes ainsi que des dessins de Petrozavodsk, du monastère Alexandro-Oshevensky, de la chute d'eau de Kivatch, de Vytegra et du canal Mariinsk ainsi que du village de Solomenny. Il comprend également des tableaux renseignant les distances séparant les villes, des données statistiques et des textes d'anciennes archives. Cette copie se trouve dans la Bibliothèque présidentielle Boris Eltsine à Saint-Pétersbourg.

Le développement du poème de Burdah, ou l'expansion des étoiles brillantes en louant le meilleur des hommes, le prophète Mahomet

Ce manuscrit est une copie d'un poème en l'honneur du prophète Mahomet, couramment appelé Qaṣīdat al-burdah (Le poème du manteau). Il fut écrit par Sharaf al-Dīn Muḥammad al-Būṣīrī (mort en 694 A.H. [1294 apr. J.-C.]). Le poème comporte un takhmīs (explication, ou développement du poème) de Naṣīr al-Dīn Muḥammad al-Fayyūmī. L'explication et le texte de Qaṣīdat al-burdah furent écrits en caractères nashki et thoulouth, respectivement, par Riḍwān ibn Muḥammad al-Tabīzī en 767 A.H. (1366 apr. J.-C.), probablement pour la Bibliothèque de Mawlawī (Mevlevi) à Konya, en Turquie. Le manuscrit est écrit sur une seule colonne de 12 lignes, avec des réclames en dehors du cadre du texte ajoutées par un contributeur ultérieur. La page de titre enluminée comporte une déclaration de patronage. Le manuscrit appartient au Walters Art Museum et porte la référence Walters W. 581.

Le long des régions arctiques russes : voyage d'Adolf Nordenskiöld en Europe et en Asie entre 1878 et 1880

Cet ouvrage illustré d'Eduard Andreevich Granstrem (1843-1918), écrivain russe d'histoires populaires destinées aux jeunes, retrace la première traversée réussie du passage nord-est accomplie par le géographe et explorateur arctique finlandais Nils Adolf Erik Nordenskiöld (1832–1901) à bord du bateau à vapeur Vega en 1878-1879. Un possible passage septentrional situé entre les océans Atlantique et Pacifique avait été envisagé depuis le début du XVIe siècle, mais Nordenskiöld fut le premier navigateur à entièrement parcourir la voie navigable du côté septentrional de l'Europe et de l'Asie. En compagnie de trois autres navires, le Vega quitta Karlskrona, en Suède, le 22 juin 1878 avec à son bord un équipage de 21 hommes, ainsi que des officiers et des scientifiques. Après avoir navigué le long de la côte septentrionale de Sibérie, Nordenskiöld et son équipage passèrent l'hiver immobiles dans les glaces proches du détroit de Béring. Ils poursuivirent jusqu'au Japon durant l'été 1879, atteignant Yokohama le 2 septembre. Nordenskiöld retourna en Suède via le canal de Suez et arriva à Stockholm le 24 avril 1880, ayant ainsi fait le tour des continents asiatique et européen. L'ouvrage de Granstrem décrit également les expéditions russes et étrangères dans l'océan Arctique ayant précédé la fin du XIXe siècle. Cette copie se trouve dans la Bibliothèque présidentielle Boris Eltsine à Saint-Pétersbourg.

Description historique, géographique et statistique de l'Empire russe. Volume 1, livre 4. Province de Vologda

Cet ouvrage écrit par l'historien et statisticien Ivan Ilych Pushkarev (1808–1848) est une description historique et statistique de la province russe de Vologda contenant des informations concernant sa géographie, sa population, son développement économique et ses institutions gouvernementales. Description de l'Empire russe fut conçu comme travail fondamental basé sur les données des ministères et des commissions des statistiques des provinces. Pushkarev prévoyait de publier un ensemble de 18 volumes contenant les descriptions des 76 provinces, régions et districts ainsi qu'une description historique et statistique de l'Empire russe dans son ensemble en guise de conclusion. Néanmoins, il n'eut le temps que de préparer quatre parties du premier volume, ayant pour sujet le nord de la Russie. Les deux premières parties furent réalisées en collaboration avec d'autres auteurs, mais Pushkarev écrivit seul les troisième et quatrième parties décrivant l'Olonetsk et la Vologda situés dans le nord-ouest. Cet ouvrage comprend une description et une carte de la province, les armoiries, les dispositions des villes ainsi que des dessins de Vologda, du monastère Saint Cornélius, de la place principale de Griazovets, du monastère Spasso-Priloutsky et de l'ancienne cathédrale et demeure des Stroganovs à Sol’vychegodsk. Il comprend également des tableaux renseignant les distances séparant les villes, des données statistiques et des textes d'anciennes archives. Cette copie se trouve dans la Bibliothèque présidentielle Boris Eltsine à Saint-Pétersbourg.

Livre bosniaque de la science de la conduite

Livre bosniaque de la science de la conduite est un ouvrage énumérant 54 devoirs religieux que chaque croyant doit connaître, croire, et respecter, suivis de conseils concernant ce qu'un religieux devrait et ne devrait pas faire. L'écrivain et poète bosniaque Abdulwahāb b.' Abdulwahāb Žepčewī, également connu sous le nom d'Ilhami ou Ilhamija, fut l'auteur de ce manuel publié en 1831. Né à Žepče en 1773 (1187 après l'Hégire), Ilhami fut exécuté à Travnik en 1821 sur ordre de Dželaludin-paša, le pacha ottoman de Bosnie en 1820-1821. Dans sa poésie, Ilhami avait ouvertement critiqué la main de fer de Dželaludin-paša sur la population bosniaque. L'ouvrage fut imprimé en arabica, la variante de l'écriture perso-arabe utilisée pour écrire le bosniaque, principalement entre le XVe et le XIXe siècle, après que la Bosnie entre dans l'empire Ottoman et adopte la civilisation et la culture islamique.