10 février 2011

Vieux Recife

La collection Thereza Christina Maria est composée de 21 742 photos rassemblées par l'Empereur Pedro II (1825-91) tout au long de sa vie et donnée par lui à la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection couvre une large variété de sujets. Elle documente les réalisations du Brésil et des Brésiliens au 19ème siècle et comprend également de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord. La ville portuaire de Recife, qui apparaît sur cette photo, fut l'une des premières colonies au Brésil. Fondée à la fin des années 1500 par les Portugais, elle est restée sous contrôle néerlandais durant une partie du 17e siècle. A ses débuts Recife comptait une importante population juive, et était également un point d'entrée pour de nombreux esclaves africains. L'influence de ce mélange des cultures sur la personnalité de Recife s'est poursuivie au 19ème siècle, époque où cette photo a été prise par Mortiz Lamberg, qui a travaillé au studio d'Alberto Henschel. Henschel, d'origine allemande, fut l'un des plus prolifiques photographes portraitistes du Brésil . Lamberg devint lui-même plus tard un photographe respecté, éditeur du livre de photographie Brésilien.

Montevideo célèbre le Carnaval de danse Candombe

Cette photographie des célébrations du carnival de Montevideo en Uruguay, montre des femmes en costume, et une partie d'un groupe de carnaval dansant le Candombe. Le Candombe est un rythme afro-uruguayen à base de tambours qui trouve ses racines dans les régions Bantou de l'Afrique équatoriale et orientale, la terre d'origine des beaucoup d'esclaves amenés en Uruguay au 18ème siècle. La photographie est issue de la collection de la Bibliothèque Colomb de l'Organisation des États américains (OEA), qui compte 45 000 photographies illustrant la vie et la culture dans les Amériques. Beaucoup de photographies ont été prises par de grands photographes lors de missions de l'OEA dans des pays membres. L'OEA fut établie en avril 1948 par 21 pays de l'hémisphère occidental, qui adoptèrent une charte réaffirmant leur engagement en faveur d'objectifs communs ainsi que leur respect pour leur souveraineté respective. Depuis lors, l'OEA s'est élargie aux pays des Caraïbes anglophones, ainsi qu'au Canada. L'organisation ayant précédé l'OEA fut l'Union panaméricaine, fondée en 1910, qui à son tour s'élargit en dehors de l'Union internationale des Républiques américaines, établie lors de la première Conférence internationale des États américains en 1889-90.

Carte du fleuve Branco ou Parimé et des fleuves Caratirimani Uararicapará Majari, Tacutú et Mahú

Cette carte montre le réseau des fleuves et affluents s'écoulant à travers le nord du Brésil. La carte s'intéresse au Rio Branco, l'un des affluents majeurs du Rio Negro, et à plusieurs affluents plus petits, notamment les rivières Caratirimani, Uararicapará, Majari, Tacutú et Mahú. Les fleuves s'écoulent des crêtes et des chaînes de montagnes séparant le Brésil du Venezuela et de la Guyane. La carte est l'œuvre de Joaquin Freire (17?-1847), officier de la marine portugaise, cartographe, dessinateur et aquarelliste. De 1783 à 1792, il a accompagné l'expédition Alexandre Rodrigues Ferreira envoyée sur le Pará, l'Amazone, et le Mato Grosso par le Real Gabinete de História Natural do Museu de Ajuda de Lisboa, sur ordre de l'Impératrice Maria I. Freire était chargé des dessins et des aquarelles représentant la faune, la flore, la culture indigène et les villes et villages.

Le livre d'Aroudh

Ce manuscrit, d'un auteur inconnu, est une œuvre incomplète qui s'efforce d'appliquer les mètres de la poésie arabe à des poèmes turcs ottomans. L'ouvrage commence par les "mers" (ou mètres) d'Al-Mutaqarib, Ar-Ramal, et Al-Munsarih. La transcription date peut-être du 17ème siècle. Le manuscrit provient de la Collection Bašagić des manuscrits islamiques de la Bibliothèque universitaire de Bratislava, en Slovaquie, qui a été inscrite au registre Mémoire du monde de l'UNESCO en 1997. Érudit, poète, journaliste et directeur du musée, Safvet beg Bašagić (1870-1934), qui était originaire de Bosnie, a rassemblé une collection de 284 volumes manuscrits et de 365 volumes imprimés qui reflètent le développement de la civilisation islamique depuis ses origines jusqu'à l'orée du 20ème siècle. Ce manuscrit est l'article 463 parmi les Arabské, turecké a perzské rukopisy Univerzitnej knižnice v Bratislave (Manuscrits arabes, turcs et persans de la bibliothèque de l'Université de Bratislava) de Jozef Blaškovič.

Comparaisons en grammaire arabe

Une grande partie de cet ouvrage sans titre d'un auteur inconnu est consacrée à un essai sur les al-qiyas, ou comparaisons, en grammaire arabe. L'ouvrage contient également des extraits d'une œuvre de Muftizade et des réflexions sur la logique, ainsi que d'autres références à Muftizade. Le manuscrit a été transcrit par Abdallah al-Hamshini. Le manuscrit provient de la Collection Bašagić des manuscrits islamiques de la Bibliothèque universitaire de Bratislava, en Slovaquie, qui a été inscrite au registre Mémoire du monde de l'UNESCO en 1997. Érudit, poète, journaliste et directeur du musée, Safvet beg Bašagić (1870-1934), qui était originaire de Bosnie, a rassemblé une collection de 284 volumes manuscrits et de 365 volumes imprimés qui reflètent le développement de la civilisation islamique depuis ses origines jusqu'à l'orée du 20ème siècle. Le manuscrit est l'article 283 des Arabské, turecké a perzské rukopisy Univerzitnej knižnice v Bratislave de Jozef Blaškovič (Manuscrits arabes, turcs et persans de la bibliothèque universitaire, Bratislava).

Articles à propos du transfert de la Nouvelle-Néerlande le 27 août, Old Style, Anno 1664

Le 27 août 1664, une flotte de quatre navires de guerre britanniques sous le commandement du colonel Richard Nicolls entra dans le port de la Nouvelle-Amsterdam (aujourd'hui New York) et exigea de Peter Stuyvesant, directeur général de la colonie hollandaise de Nouvelle-Néerlande, la remise de la colonie aux Britanniques. Stuyvesant, battu, n'eut d'autre choix que d'obtempérer, et sous la domination anglaise Nicolls devint le premier gouverneur de la province renommée de New York. Ce document énonce les articles de la capitulation selon lesquels la colonie fut cédée et qui établirent les droits des colons hollandais sous la domination anglaise. Parmi les 24 articles se trouvent des dispositions qui garantissaient certains droits permanents, notamment la liberté de conscience dans le culte divin et la morale religieuse, la possession de droits de propriété et le droit des Hollandais de suivre leurs propres coutumes en matière de succession. La capture anglaise de la Nouvelle-Néerlande fut l'une des raisons pour lesquelles la Deuxième guerre anglo-hollandaise de 1665-67 eut lieu, et il fallut attendre le traité de Westminster en 1674 pour que le gouvernement des Pays-Bas reconnaisse officiellement le transfert de la colonie aux Anglais.