Grondements de l'Ouganda

Description

Grondements de l'Ouganda est un livre de réflexions sur différents aspects de la vie moderne, écrit par un Anglais non identifié vivant en Ouganda au début du XXe siècle. Le pseudonyme de l'auteur, Critolaos, provient d'un ancien philosophe grec relativement obscur, appartenant à l'école des sceptiques. Le premier chapitre, intitulé « Civilisation lointaine », décrit l'expérience de l'auteur lorsqu'il vivait dans une paillote baganda, construite selon ses propres spécifications. Les chapitres suivants traitent de ce que l'auteur considère, avec le détachement d'un reclus en Afrique, comme les maux des civilisations modernes européennes et américaines : la publicité, le mercantilisme, un appât du gain démesuré, un système d'éducation défaillant et des accidents d'automobiles. Le dernier chapitre retrace le début de la vie de l'auteur alors qu'il était prospecteur d'or en Colombie-Britannique, au Canada, incluant des réflexions sur la perspective de « faire fortune » et les injustices auxquelles les prospecteurs devaient souvent faire face. Bien qu'un érudit indique que le vrai nom de l'auteur était H.B. Cater et qu'il écrivit un livre sur le chômage publié en 1905 sous le même pseudonyme, l'on sait peu de choses sur sa véritable identité, la raison pour laquelle il s'installa en Ouganda ou la durée de son séjour.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Elliot Stock, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Growls from Uganda

Type d'élément

Description matérielle

120 pages : illustrations ; 20 centimètres

Notes

  • Source provenant de la Bibliothèque universitaire de Ndejje. Numérisé à la Bibliothèque nationale d'Ouganda avec la collaboration de la Carnegie Corporation de New York

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 10 janvier 2014