Anatomie de Manṣūr

Description

Le médecin persan Manṣūr ibn Muḥammad ibn Ilyās, actif en 1384 environ, était issu d'une famille de médecins et d'intellectuels vivant dans la ville de Shiraz, dans l'actuel Iran. Tashrīḥ-i badan-i insān (L'anatomie du corps humain), généralement intitulé Tashrīḥ-i Manṣūrī (Anatomie de Manṣūr), est son œuvre la plus connue. Elle contient les illustrations les plus anciennes existant encore aujourd'hui de l'anatomie islamique de tout le corps humain. Celles-ci incluent des personnages de la taille d'une page, dessinés à la plume avec différentes couleurs d'encre. Le traité est composé d'une introduction, suivie de chapitres sur les os, les nerfs, les muscles, les veines et les artères. Il conclut par un chapitre sur les organes, tels que le cœur et le cerveau, et sur la formation du fœtus, comportant également un dessin du système artériel d'une femme enceinte. L'ouvrage est dédié à Sulṭān Pīr Muḥammad ibn 'Umar ibn Tīmūr, souverain de la région du Fars en Perse entre 1393 et 1409 environ, et petit-fils de Tamerlan. Copié en 1709, il fut réalisé en caractères naskhi de taille moyenne sur du papier vergé brun, avec des réclames et des titres à l'encre rouge. On y retrouve une certaine influence du style indien. Le manuscrit fut offert par John Farquhar Fulton et fait partie de la collection de livres rares de Cushing conservés à la bibliothèque d'histoire de la médecine située au cœur de la bibliothèque médicale Harvey Cushing/John Hay Whitney de l'Université de Yale.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

تشريح منصوري

Type d'élément

Description matérielle

35 feuillets ; 20,2 x 30 centimètres

Notes

  • Bibliothèque d'histoire de la médecine : Cushing Persian Ms. 14.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 février 2015