Poésie choisie de Zafar

Description

Muntakhib Kulliyat-I Zafar est un recueil de poésie du dernier empereur moghol et dernier souverain de la dynastie timouride, Muhammad Bahadur Shah II (1775–1862), généralement connu sous le nom de Bahadar Shah Zafar. Fils d'Akbar Shah II, souverain d'un empire en déclin, Zafar fut un écrivain prolifique et un grand poète ourdou. Il fut influencé par Sauda, Meer et Insha, éminents poètes ourdous au cours du XVIIIe et du XIXe siècle. Zafar fut également le mécène renommé de poètes contemporains, notamment Ghalib, Dagh, Shah Naseer, Momin et Zauq. Il accéda au trône en 1837, mais il ne parvint pas à exercer son contrôle dans les régions au-delà du Fort rouge de Delhi. Après la révolte de 1857 (également appelée la révolte des Cipayes), les Britanniques l'exilèrent à Rangoon, où il finit ses jours. Une grande partie de sa poésie se lamente sur le sentiment de vide et la souffrance, ainsi que la douleur mentale de l'emprisonnement. Il écrivit des geets, poèmes au rythme envoûtant et mélodieux, mais ses productions prodigieuses furent essentiellement du style cadencé des ghazals. La majeure partie de ses ouvrages furent perdus dans le chaos de 1857, mais les ghazals qui existent encore aujourd'hui ont été rassemblés pour former un recueil dans lequel l'éloquence, le mysticisme soufi et le style fluide caractérisant son œuvre sont incontestables. Dans cette édition, les mots ourdous susceptibles d'être mal connus sont expliqués à l'aide de termes farsis et arabes.

Date de création

Informations d'édition

Munshi Nol Kashor, Kanpur, en Inde

Titre dans la langue d'origine

منتخب کلیات ظفر

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

184 pages ; 26,4 x 17 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 3 décembre 2012