Hassan, un Tadjik, serviteur du khan de Lalpura

Description

À l'automne 1878, l'Illustrated London News dépêcha l'artiste écossais William Simpson (1823–1899) en Afghanistan, prévoyant un conflit entre la Grande-Bretagne et des chefs de tribus afghans. Les Britanniques étaient préoccupés par l'influence croissante des Russes dans la région et par une éventuelle menace russe pour l'Inde britannique. Des combats éclatèrent en novembre 1878, précipitant ce qui fut alors connu sous le nom de seconde guerre anglo-afghane (1878-1880). William Simpson relata le conflit, mais il porta également un grand intérêt aux gens qu'il rencontra et aux lieux qu'il visita, notamment les anciennes ruines bouddhistes, sur une partie desquelles il opéra des fouilles archéologiques. Cette aquarelle, datée du 24 novembre 1878, représente Hassan, un serviteur Tadjik du khan de Lalpura, l'un des principaux chefs de tribu sur la frontière afghano-indienne. Le tableau provient de la collection militaire Anne S.K. Brown de la Bibliothèque de l'Université Brown.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016