Les Autrichiens maudirent bruyamment dans les Carpates

Description

Sur cette affiche de propagande de la Première Guerre mondiale, créée par Vladimir Maïakovski (1893–1930), les soldats autrichiens battent en retraite après l'invasion russe de la Galicie, près des Carpates, en 1914. Les Autrichiens terrifiés sont pourchassés par la cavalerie russe victorieuse. À l'aide d'un minimum de couleurs et d'un tracé de contour basique, l'artiste parvient à produire une image simple et comique. La puissance des Russes est mise en évidence par une longue file de soldats à cheval et la charge intrépide de leur commandant sur l'ennemi en brandissant son sabre. Au début de la guerre, plusieurs artistes avant-gardistes russes, notamment Maïakovski, Aristarkh Lentoulov et Kazimir Malevitch, formèrent le groupe Segodnyashnii Lubok (Loubok d'aujourd'hui), qui produisit des affiches et des cartes postales satiriques antiallemandes et antiautrichiennes pour soutenir l'effort de guerre russe. Le groupe tire son nom des gravures populaires russes traditionnelles appelées loubki, qui combinaient narrations et images simples inspirées de contes populaires. Ces artistes adaptèrent le style du loubok aux affiches. Ces dernières, désormais facilement accessibles aux masses, permettaient de renforcer de façon efficace le moral de la nation. Maïakovski composa les vers qui apparaissent sous l'image : « Les Autrichiens maudirent bruyamment dans les Carpates. Ils furent pourchassés dans toute la Galicie, comme une bande d'idiots ». Maïakovski naquit en Géorgie et, après la mort de son père en 1906, sa famille s'installa à Moscou où il devint activiste politique de gauche. Il adhéra à la révolution non seulement pour les changements économiques et sociaux qu'elle apporterait, mais également parce qu'elle ouvrirait la porte vers la liberté de l'art et l'expression individuelle. Après la révolution, il écrivit des scripts de film et conçut des affiches de propagande pour la ROSTA (Agence télégraphique russe). De plus en plus déçu par l'Union soviétique sous le dictateur Joseph Staline, Maïakovski se donna la mort le 14 avril 1930.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Segodnyashnii Lubok, Moscou

Langue

Titre dans la langue d'origine

Австрияки у Карпат Поднимали благой мат

Type d'élément

Description matérielle

1 image chromolithographique

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017