Commentaire sur les Formes de la fondation

Description

Cet ouvrage est un commentaire sur Ashkāl al-ta’sīs (Formes de la fondation), traité de géométrie de Shams al-Dīn Muḥammad b. Ashraf al-Ḥusaynī al-Samarqandī. L'auteur du commentaire, Qāḍīzāda al-Rūmī (Ṣalāh al-Din Mūsā ibn Muḥammad, 1364–1436), fut l'un des principaux astronomes du célèbre observatoire de Samarcande. Il était originaire de Bursa, ville dans laquelle son père Maḥmūd fut un juge éminent (d'où le nom de Qāḍīzāda, qui signifie « né d'un juge » en persan). Le commentaire fut terminé en 1412 (814 après l'Hégire) et les nombreuses copies encore existantes reflètent sa grande popularité. L'ouvrage est dédié au mécène de Qāḍīzāda, Ulugh Beg, astronome et fondateur de l'observatoire de Samarcande, qui fut gouverneur de Transoxiane de 1409 à 1447 et souverain de la Perse timouride entre 1447 et 1449. Ashkāl al-ta’sīs est un traité sur les 35 postulats fondamentaux du premier livre des Éléments d'Euclide. Largement copié, il est conservé dans plusieurs collections en Europe et en Asie. Le manuscrit présenté ici contient de nombreuses figures géométriques tracées à l'encre rouge et noire, ainsi que d'abondantes notes de marge en arabe. Il fut achevé en 1126 après l'Hégire (1714–1715). On sait peu de choses d'al-Samarqandī, auteur de l'ouvrage faisant l'objet du commentaire de Qāḍīzāda. Il fut actif au XIIIe siècle, et un manuscrit actuellement conservé à Istanbul (Laleli 2432), dont le copiste fut peut-être l'un des étudiants d'al-Samarqandī, indique qu'al-Samarqandī mourut le 22e jour du mois de Chawwal, en l'an 702 après l'Hégire (9 juin 1303).

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

شرح أشكال التأسيس في الهندسة للسمرقندي

Type d'élément

Description matérielle

36 pages : illustrations ; 22 × 17 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 mars 2016