Vue intérieure de l'Independence Hall, à Philadelphie

Description

Cette chromolithographie de 1856 montre des visiteurs de tous âges, rassemblés dans la salle de l'Assemblée de l'Independence Hall, à Philadelphie, qui est utilisée comme galerie d'exposition. Des hommes, des femmes et des enfants se promènent, discutent et admirent les objets décorant la pièce, dont le sol est recouvert de parquet. Des tableaux encadrés, principalement issus de la collection de portraits du peintre américain Charles Wilson Peale, sont alignés sur les panneaux muraux. Les tableaux incluent également le portrait de William Penn peint par l'artiste Henry Inman et celui du marquis de Lafayette peint par Thomas Sully. La statue en bois de George Washington créée par le sculpteur William Rush (réalisée en 1815 et installée en 1824) est visible à l'arrière, au centre de la pièce, sous un chandelier. À droite, un pygargue à tête blanche empaillé surplombe la cloche de la Liberté (installée en 1852). La cloche est mise en évidence sur un piédestal orné de faisceaux, d'une bannière et d'un bouclier. La chaise à proximité, appelée « Rising Sun », fait partie des différentes chaises bordant la pièce. Elle fut utilisée par George Washington lorsqu'il présida la convention constitutionnelle. La galerie inclut également un bureau associé par la légende à la Déclaration d'indépendance, ainsi que le tableau encadré de Thomas Sully, représentant les armoiries de Philadelphie. L'artiste Max Rosenthal (1833–1918), lithographe, graveur et peintre de talent, créa cette chromolithographie. Elle fut produite par Louis N. Rosenthal (né en 1824 env.), pionnier de la chromolithographie qui dirigea la société de Philadelphie Rosenthal’s Lithography avec ses frères Max, Morris et Simon de 1851 à 1872 environ. Max réalisa les esquisses de la majorité des chromolithographies de la société. Louis et Max naquirent à Turck, en Pologne russe. Louis immigra aux États–Unis en 1848 et Max en 1849 approximativement. La société produisit des planches pour livres enluminés, des couvertures de partition musicale, des publicités, des étiquettes, des dessins géologiques et anatomiques, des portraits, des cartes, des vues de bâtiment et, pendant la guerre de Sécession, une série de scènes de camp et de bataille.

Dernière mise à jour : 11 décembre 2015