Cimetière de Laurel Hill, à Philadelphie

Description

Dans les années 1830, un groupe de Philadelphiens influents souhaitaient établir un cimetière rural, à caractère naturaliste et serein, sur un site isolé et raffiné. Ils choisirent Laurel Hill, au 3822 Ridge Avenue, ancien domaine du négociant Joseph Sims, doté de falaises rocheuses et de vues spectaculaires, à six kilomètres environ du centre-ville. Le cimetière fut construit entre 1836 et 1839, d'après les plans de John Notman, architecte et paysagiste d'origine écossaise. Cette vue montre l'entrée principale. Un homme à cheval passe devant le cimetière, dont la chapelle funéraire de style gothique est visible en arrière-plan. La campagne et des arbres dominent le premier plan. L'illustration fut réalisée par John Caspar Wild (1804–1846 env.), artiste et lithographe d'origine suisse, qui arriva à Philadelphie en 1832, en provenance de Paris. Il produisit des peintures et des tirages de Philadelphie, mais également d'autres villes américaines, notamment Cincinnati, Saint-Louis, et Davenport, en Iowa. Ses travaux constituent des archives historiques précieuses, car ils offrent une représentation de ces villes avant l'ère de l'industrialisation à grande échelle et de la croissance urbaine rapide.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

J.T. Bowen, Philadelphie

Langue

Titre dans la langue d'origine

Laurel Hill Cemetery, Philadelphia

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage : lithographie, colorée à la main ; 13 x 18 centimètres

Notes

  • Planche 20 publiée à l'origine dans Vues de Philadelphie et de ses environs (Philadelphie : publié par J.C. Wild et J.B. Chevalier, lithographes, 72 Dock Street, en 1838). Les pierres lithographiques des vues furent acquises par John T. Bowen, qui les republia ultérieurement colorées à la main. Il obtint les droits d'auteur de cette vue en 1840.
  • Numéro de catalogue numérique : POS 430.3

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 octobre 2012