Philadelphie depuis le chantier naval

Description

L'exploitation du chantier naval, situé au bord du fleuve Delaware, sur Front Street dans le secteur de Southwark de Philadelphie, commença en 1776. En 1801, il devint le chantier naval de Philadelphie et la première base officielle de la marine des États-Unis. Les grands cuirassés introduits dans la marine après la guerre de Sécession requéraient plus d'espace, et le chantier naval fut déplacé en 1871 sur League Island, île au confluent de la rivière Schuylkill et du fleuve Delaware. Ce tirage, réalisé par John Caspar Wild (1804−1846 env.), montre le Delaware, animé par différents vaisseaux, notamment des canots, des voiliers à trois mâts et des navires à vapeur. Wild, artiste et lithographe d'origine suisse, arriva à Philadelphie en provenance de Paris en 1832. Il produisit des peintures et des tirages de Philadelphie et d'autres villes américaines, dont Cincinnati, Saint-Louis, et Davenport, dans l'Iowa. Ses travaux constituent des témoignages historiques précieux de ces villes avant l'ère de l'industrialisation à grande échelle et de l'essor de l'urbanisation. Cette image fut initialement la planche 10 qui parut en 1838 dans l'ouvrage de Wild « Vues de Philadelphie », publié par Wild & Chevalier. John T. Bowen, éminent éditeur et lithographe de Philadelphie, racheta Wild & Chevalier en 1838, avec les droits d'auteur des vues. Il republia les vues une première fois plus tard cette année-là, puis une seconde en 1848, lorsqu'elles furent colorées à la main.

Date de création

Informations d'édition

J.T. Bowen, Philadelphie

Langue

Titre dans la langue d'origine

Philadelphia from the Navy Yard

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage : lithographie, colorée à la main ; 14 x 18 centimètres

Notes

  • Numéro de catalogue numérique : POS 586.4

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 février 2014