Pologne russe, Lituanie et Russie blanche

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Pologne russe, Lituanie et Russie blanche est le numéro 44 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. L'étude présentée ici porte sur certaines régions du Royaume de Pologne, que la Russie acquit lors des partitions de la Pologne au XVIIIe siècle (et de la confirmation de ces partitions en 1815 au Congrès de Vienne), sur trois provinces lituaniennes de l'Empire russe (Hrodno, Kaunas et Vilnius) et trois provinces (Vitebsk, Moguilev et Minsk) appelées Russie blanche (l'actuelle Biélorussie). Les parties du livre sont notamment consacrées à la géographie physique et politique, à l'histoire politique, et aux conditions sociales, politiques et économiques. En 1914, la Pologne russe comptait au total 13 335 400 habitants, dont 75 % de Polonais. Les populations minoritaires incluaient les juifs, les Allemands, les Lituaniens et les Ukrainiens (Ruthéniens). En Lituanie et en Russie blanche, la plupart des 12 000 000 d'habitants étaient biélorusses, juifs et lituaniens. La plus grande partie de l'étude est consacrée au futur de cette région très diversifiée du point de vue linguistique et ethnique. À la convention de Pétrograd (Saint-Pétersbourg) en mai 1917, le Conseil national lituanien lança un appel à l'indépendance de la Lituanie, tandis que les partis politiques polonais émirent une déclaration réclamant la création d'une union polono-lituanienne. L'étude analyse les avantages de ces positions antagonistes et les possibilités d'un conflit avec la Russie en cas d'adoption des propositions polonaises. Après la conférence de paix de Paris, la Pologne et la Lituanie redevinrent des États souverains distincts. L'annexe contient les textes (en français) des déclarations lituaniennes et polonaises sur leur indépendance après la guerre.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Bureau des publications officielles de Sa Majesté, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Russian Poland, Lithuania and White Russia

Type d'élément

Description matérielle

148 pages : tables ; 22 centimètres

Notes

  • De la série : Guides de paix

Collection

Références

  1. Norus, T., and J. Zilius, Lithuania’s Case for Independence, Washington: B.F. Johnson for the Lithuanian National Council of America, 1918.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017