Bessarabie

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Bessarabie est le numéro 51 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Lorsque l'étude présentée ici fut réalisée, la Bessarabie (aujourd'hui en Moldavie et en Ukraine) faisait partie de l'Empire russe. La partie sur l'histoire retrace les siècles de rivalité entre les Empires russe et turc pour le contrôle du territoire, qui fut finalement cédé à la Russie au XIXe siècle. Elle souligne la grande diversité ethnique et linguistique de la province, dont la population était constituée de Roumains, d'Ukrainiens, de Russes, de juifs, d'Allemands, de Bulgares, de Gagaouzes (peuple turc), de Polonais, de Grecs, de Tziganes (Roms), d'Albanais et d'Arméniens. Un tableau basé sur le recensement russe de 1897 indique pour chaque district le pourcentage et le nombre d'habitants issus des principaux groupes ethniques. La partie sur l'économie souligne le caractère agricole de la province, notant que « la Bessarabie est l'une des provinces les plus fertiles de Russie, avec un sol essentiellement composé de terre noire ». Après la Révolution russe de 1917, la Bessarabie déclara son indépendance de la Russie et vota en faveur du rattachement à la Roumanie. Toutefois, la Russie ne reconnut jamais cette adhésion à la Roumanie. En 1940, le gouvernement soviétique fit pression sur la Roumanie, et annexa la Bessarabie et la région septentrionale de la Bucovine, territoires que l'Union soviétique contrôla jusqu'à son effondrement en 1991.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Bureau des publications officielles de Sa Majesté, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Bessarabia

Type d'élément

Description matérielle

53 pages ; 22 centimètres

Notes

  • De la série : Guides de paix

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017