Monténégro

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Monténégro est le numéro 19 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Les parties du livre présenté ici sont notamment consacrées à la géographie physique et politique, à l'histoire politique, et aux conditions sociales, politiques et économiques. Au Moyen Âge, le Monténégro faisait partie de la Serbie. Il devint plus tard un État indépendant appelé Zeta, et une théocratie de 1516 à 1851 sous le contrôle des princes-évêques de l'Église orthodoxe. Les évêques, électifs jusqu'en 1696, puis héréditaires, parvinrent à préserver l'identité culturelle et religieuse du pays, ainsi que son indépendance vis-à-vis des Turcs. Le Monténégro étendit considérablement son territoire à la suite de la guerre avec la Turquie de 1876 à 1878, et un développement interne pacifique fut entrepris après 1880 sous le prince (ultérieurement roi) Nicolas Ier. Selon une estimation de l'étude, le Monténégro comptait en 1914 entre 400 000 et 500 000 habitants. Près de 30 000 Monténégrins vivaient aux États-Unis, et l'étude souligne que le retour au pays de certains d'entre eux permit « d'influencer la tendance vers la modernisation du Monténégro ».

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Bureau des publications officielles de Sa Majesté, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Montenegro

Type d'élément

Description matérielle

82 pages ; 22 centimètres

Notes

  • De la série : Guides de paix

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017