L'art et le vocabulaire de la langue achagua

Description

Arte y bocabulario de la lengua achagua: Doctrina christiana, confessionario de uno y otro sexo e instrucción de cathecumeno (L'art et le vocabulaire de la langue achagua : doctrine chrétienne, la confession des deux sexes et l'instruction du catéchisme) témoigne de l'effort linguistique fourni par les missionnaires jésuites dans les régions limitrophes de la Colombie et du Venezuela actuels. Comme son long titre l'explique, ce petit volume manuscrit, d'une splendide calligraphie et aujourd'hui conservé à la Bibliothèque nationale de Colombie, contient plusieurs éléments : une grammaire de la langue achagua, un ample vocabulaire où les équivalents espagnols accompagnent chaque mot achagua, les instructions destinées aux confesseurs (avec la traduction de l'entretien que le prêtre doit donner aux nouveaux paroissiens) et un catéchisme. Le texte met l'accent sur l'importance de l'utilisation de la langue autochtone correcte, car il s'agissait du seul moyen permettant la christianisation des indigènes. L'ouvrage fut commencé par le père Alonso de Neira, qui mourut en 1703. Il est difficile de déterminer s'il fut simplement transcrit ou enrichi par le père Juan Rivero au fur et à mesure qu'il se spécialisait dans cette langue, après son arrivée dans le pays en 1705. L'achagua, langue appartenant au groupe arawakien mahipuran, était traditionnellement parlé par le peuple Achagua du Venezuela et de la région centre-est de la Colombie.

Dernière mise à jour : 19 mars 2013