Vocabulaire de la langue utilisée par les Indiens dans les missions

Description

Ce manuscrit, d'un auteur inconnu écrivant probablement à l'une ou plusieurs de missions catholiques au XVIIIe siècle, fut découvert au Collège de la propagation de la foi à Popayán, en Nouvelle-Grenade (vice-royauté espagnole qui incluait l'intégralité ou une partie de la Colombie, de l'Équateur, du Panama et du Venezuela actuels). Il contient 103 pages dont la plupart comporte un glossaire de mots de la langue autochtone siona avec leur traduction en espagnol. Cette partie de l'ouvrage est organisée en colonnes, avec les mots siona à gauche et leurs équivalents espagnols à droite, séparés par un signe égal. À partir de la page 83, 18 pages incluent le catéchisme en siona, écrit comme moyen d'endoctrinement de la foi, avec des pages de fin comportant du vocabulaire supplémentaire. Le siona est une langue tucanoane occidentale aujourd'hui parlée par seulement 550 personnes en Colombie et en Équateur, donnant à ce document historique d'une langue menacée toute son importance. Conservé à la Bibliothèque nationale de Colombie, ce manuscrit, sans page de titre, est en mauvais état, avec des salissures et de l'encre qui transparaissent du verso des pages. Le fait que l'auteur utilise certains symboles phonétiques qui n'ont pas été interprétés de façon définitive constitue un autre désagrément.

Dernière mise à jour : 19 mars 2013