Amadis de Gaule

Description

Amadís de Gaula (Amadis de Gaule) appartient au genre des romans de chevalerie produits en Espagne de la fin du XVe siècle à la première moitié du XVIe, souvent basés sur des sources françaises. Caractérisé par des ouvrages imaginatifs recourant à l'illusion, ce type de roman regorge d'émerveillement et d'enchantement. L'Amadís de la Bibliothèque nationale de Colombie est un volume magnifique de 600 pages (plus de 1 500 pages dans les éditions d'aujourd'hui), dont le texte est imprimé en deux colonnes avec des caractères gothiques. L'œuvre est illustrée de nombreuses gravures sur bois abordant une grande variété de sujets, réalisées dans des ateliers artistiques et copiées à partir d'éditions précédentes du livre. Ces splendides illustrations datent de la période de l'histoire de la gravure où le dessin au trait commençait à être utilisé pour mettre en valeur les détails et intensifier les teintes les plus riches de noir et de blanc. Cette édition contient les quatre livres d'origine de l'Amadís, qui fut édité et imprimé pour la première fois à Saragosse, en Espagne, au début du XVIe siècle par Garci Rodríguez de Montalvo, basé sur des sources antérieures. De nombreuses suites et traductions de l'ouvrage apparurent plus tard en Europe et dans le Nouveau Monde. L'édition présentée ici fut imprimée par Juan Cromberger, qui joua un rôle important dans l'introduction de la presse à imprimer aux Amériques dans les années 1530. La famille Cromberger de Séville se spécialisa dans l'impression de livres de chevalerie, principalement produits dans un format folio, avec des caractères typographiques gothiques, incluant une impression du héros à cheval sur la couverture et des petites gravures sur bois dans chaque chapitre. Les éditions Cromberger donnèrent le ton aux impressions postérieures et furent imitées jusqu'à la moitié du XVIe siècle.

Dernière mise à jour : 19 mars 2013