La nef des fous

Description

Das Narrenschiff (La nef des fous) écrit par l'avocat de Bâle Sebastian Brant (1458–1521) est l'une des premières œuvres richement illustrées à être imprimée en allemand au XVe siècle et c'est aussi l'une des plus populaires. Dès sa première édition, imprimée en 1494 par Johann Bergmann, un vieil ami de Brant rencontré à l'université, la satire sur la folie humaine de Brant connut le succès dans toute l'Europe. Dès 1574, plus de 40 éditions avaient déjà paru, y compris des traductions en latin, en français, en anglais, en néerlandais et en bas-allemand. Le texte décrit un voyage en mer imaginaire de 112 fous, représentant chacun un certain type de faute commise par les hommes, jusqu'à la terre promise de « Narragonia ». Ce chapelet de fous est dirigé par le lecteur idiot : convaincu de son érudition, il se livre à la chasse aux mouches qui bourdonnent autour de son bureau sur lequel se trouvent des piles de livres, mais ne les ouvre jamais pour acquérir des connaissances. Brant ne critique pas tant la bêtise que le fait de rester bête en refusant de reconnaître ses propres défauts. L'une des raisons du formidable succès de l'œuvre fut sans aucun doute les gravures sur bois de haute qualité qui accompagnent le texte. Le jeune Albrecht Dürer fit partie des artistes qui collaborèrent avec Brant. Dürer quitta Bâle peu après l'achèvement de l'œuvre pour se rendre à Nuremberg. L'ouvrage se trouve à la Bibliothèque d'État de Bavière, à Munich, en Allemagne.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Johann Bergmann, Bâle

Titre dans la langue d'origine

Das Narrenschiff

Type d'élément

Description matérielle

159 feuilles : illustrations

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 avril 2014