Recueil théologique, 764-783 env.

Description

Ce recueil fut réalisé à l'époque de l'évêque Arbeo (764–783 env.) dans le diocèse de Frisingue en Bavière. Il est spécialement remarquable de par son écriture, une forme de minuscule anglo-saxonne, et sa décoration typiquement insulaire : les initiales sont ornées d'animaux et de motifs d'entrelacs, et entourées de points rouges. Ces caractéristiques insulaires doivent être attribuées à un scribe anglais qui exerça à l'époque au scriptorium de Frisingue, ce qui est remarquable, car cette ville se situe en dehors de la région de forte influence des missionnaires anglais au VIIIe siècle. Chose rare pour cette époque, le nom du scribe est arrivé jusqu'à nous. Dans d'autres manuscrits de la même main, le scribe a ajouté un colophon à la fin de son ouvrage, dans lequel il mentionne son nom : Peregrinus (« Pèlerin »). Le texte latin inclut des écritures d'Isidore de Séville (560–636 env.), notamment son ouvrage de méditation spirituelle Synonyma. Saint Isidore, archevêque de Séville, fut un érudit et un théologien considéré aujourd'hui comme le dernier des grands Pères latins de l'Église. Son œuvre devait être connue des missionnaires anglo-saxons qui jouèrent un rôle majeur dans la diffusion du christianisme en Allemagne au VIIIe siècle.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Sententiae variae patrum

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

69 feuilles, parchemin : illustrations ; 23,2 × 14,7 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 6433

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 25 mai 2017