Les merveilles de la création

Description

Zakarīyā Ibn Muḥammad al-Qazwīnī (1203–1283) passa la majeure partie de sa vie dans les actuels Iran et Irak, et exerça en tant que juge à Wasit et Hilla, en Irak, durant le règne du dernier calife abbasside Musta‘sim (1240–1258). Connu pour son savoir encyclopédique, Al-Qazwīnī était également un géographe et un naturaliste. Considéré comme le plus célèbre ouvrage de cosmographie islamique, Kitāb ‘Ajā’ib al-makhlūqāt wa-gharā’ib al-mawjūdāt (Les merveilles de la création, ou littéralement, Les merveilles des choses créées et les curiosités des choses existantes), fut probablement écrit lors de la sixième décennie du XIIIe siècle. Le grand nombre de copies du manuscrit témoigne de son immense popularité à travers les siècles dans le monde islamique. Le manuscrit présenté ici contient de nombreuses esquisses des planètes et plus de 400 miniatures et peintures. Il fut terminé en 1280, trois ans avant la mort de l'auteur, et il s'agit de la copie de texte la plus ancienne connue de l'ouvrage original. La première partie aborde le monde céleste et la seconde le monde terrestre. La cosmographie repose sur la doctrine de l'unité de Dieu et de l'unité de l'univers dans le cadre de la création divine. La représentation des anges, qui apparaissent inhabituellement agiles et vifs, mérite une attention particulière. Grâce à une utilisation extraordinaire des couleurs dans le manuscrit, les anges deviennent des créatures translucides et éclatantes.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Wasit, en Irak

Langue

Titre dans la langue d'origine

عجائب المخلوقات و غرائب الموجودات

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

213 feuilles, papier : illustrations ; 30,5 × 20,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Cod.arab. 464

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 août 2017