Psautier d'Eberhard

Description

Avec 181 initiales dorées et argentées, quatre pages de dessin sur fond violet et deux pages de miniatures, ce manuscrit appelé le psautier d'Eberhard compte parmi les ouvrages les plus magnifiques de l'enluminure bavaroise du premier quart du XIe siècle. Il contient 150 psaumes accompagnés de commentaires, ainsi que des chants liturgiques et une confession de foi. Le psautier fut nommé d'après le comte Eberhard d'Ebersberg (mort entre 1041 et 1045), qui l'aurait offert au couvent bénédictin de Geisenfeld dont il fut le fondateur. Le manuscrit fut commandé par un moine bénédictin non identifié, représenté dans l'une des deux miniatures (feuillet 6r) agenouillé aux pieds du Christ sur la croix. On pense qu'il fut l'ancien abbé d'Ebersberg, Regimbald (mort en 1039), qui devint ensuite abbé de Lorsch, puis évêque de Spire. Le scriptorium où le manuscrit fut réalisé est inconnu, mais le style suggère un couvent dans le sud ou l'est de la Bavière, peut-être celui de Niederaltaich à l'époque de l'abbé Godehard (mort en 1038). En 1803, le psautier devint la propriété de la bibliothèque de la cour de Munich, l'actuelle Bibliothèque d'État de Bavière, où il est conservé.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Psalterium cum commentariis

Type d'élément

Description matérielle

241 feuilles, parchemin : illustrations ; 32,5 × 26,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 7355

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017