Psautier du couvent de Nonnberg à Salzbourg

Description

Ce psautier fut réalisé dans la région du Rhin Supérieur entre 1250 et 1260. Il exemplifie l'art de la représentation des saints dans les initiales de psautier. Comme aucune description n'accompagne les saints, seuls quelques-uns d'entre eux peuvent être identifiés avec certitude grâce à leurs attributs, notamment sainte Catherine tenant sa roue et saint Georges tuant le dragon. Conformément à la tradition, David est représenté dans l'initiale tenant une harpe au début du psautier, avec au-dessus une colombe, symbole du Saint-Esprit. Des majuscules dorées et argentées sur fond bleu ou rose, décorées d'ornements blancs raffinés, marquent le début de chaque psaume ou cantique. Une multitude d'ornements dessinés à l'encre rouge et bleue sont entrelacés, formant des motifs de remplissage à la fin des lignes du manuscrit. Outre une variété de motifs avec feuilles et rinceaux, des oiseaux, des poissons, des dragons, des têtes d'ange et bien d'autres encore comptent parmi les sujets représentés. Au fil des siècles, ce magnifique psautier passa entre différentes mains : il appartint au monastère cistercien de Stams dans le Tyrol et au couvent bénédictin de Salzbourg, avant d'arriver à la Bibliothèque d'État de Bavière, où il est conservé aujourd'hui.

Date de création

Informations d'édition

Diocèse de Bâle, Suisse

Langue

Titre dans la langue d'origine

Psalterium cum Calendario

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

167 feuilles, parchemin : illustrations ; 21,5 × 14,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 15909

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 mai 2017