Le petit miroir de Genji

Description

Genji Monogatari (Le Dit du Genji) est unanimement reconnu comme étant l'apogée de la littérature japonaise classique. Il raconte l'histoire d'Hikaru Genji, fils de l'empereur japonais qui, pour des raisons politiques, est relégué au rang de roturier et doit débuter une carrière de fonctionnaire impérial. Le texte retrace toute sa vie et se focalise particulièrement sur sa vie privée de courtisan, notamment sur ses nombreuses liaisons. Le Dit fut écrit aux alentours de l'an 1000 à la cour impériale d'Heian-kyō (Kyoto) par une dame d'honneur de la cour dont le vrai nom est inconnu, mais qui se faisait appeler Murasaki Shikibu. L'intégralité de l'œuvre est longue et complexe, s'étendant sur des centaines de pages et décrivant non seulement la vie d'Hikaru Genji mais aussi celle d'environ 400 autres personnages. Au cours de la période Edo (1603-1867), il devint donc courant de lire des versions abrégées du Dit. Cet abrégé illustré en cinq volumes fut créé au XVIIe siècle et enluminé d'illustrations aux couleurs vives.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Japon

Langue

Titre dans la langue d'origine

源氏小鏡

Type d'élément

Description matérielle

Volume 1 : 41 feuilles, papier ; volume 2 : 50 feuilles, papier ; volume 3 : 40 feuilles, papier ; volume 4 : 49 feuilles, papier ; volume 5 : 47 feuilles, papier : illustrations 23 × 16,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Cod.jap. 14(1, Cod.jap. 14(2, Cod.jap. 14(3, Cod.jap. 14(4, Cod.jap. 14(5

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 février 2016