Quand les dernières étoiles pâlissent

Description

La partition autographe de la chanson jusqu'alors inconnue Wenn die letzten Sterne bleichen (Quand les dernières étoiles pâlissent) de Franz Liszt (1811–1886) fut découverte en 2007 parmi les documents appartenant au comte Franz von Pocci (1807–1876) dans le département des manuscrits de la Bibliothèque d’État de Bavière. Pocci était un compositeur, musicien, poète, caricaturiste ingénieux. Pionnier du théâtre de marionnettes, juriste et maître de cérémonies à l'époque du roi Louis Ier de Bavière, il rencontra Liszt au cours de sa tournée de concerts dans le sud de l'Allemagne en 1843. À Munich, Liszt séjourna à l'hôtel Bayerischer Hof, où il rencontra le romancier et écrivain allemand Bettina von Arnim et ses filles, Pocci et de nombreuses autres grandes figures de la vie culturelle munichoise. La chanson Wenn die letzten Sterne bleichen (Quand les dernières étoiles pâlissent) est dédiée à Pocci. Liszt semble l'avoir composée lors d'une soirée musicale impromptue à l'hôtel, et elle fut interprétée pour la fois par Armgard von Arnim, dont la voix soprano était magnifique et pour laquelle Liszt avait une grande admiration. Pocci écrivit le poème pour la chanson, qui évoque le court instant entre la nuit et le petit matin. Le manuscrit de la composition en 24 mesures illustre la célérité avec laquelle Liszt écrivit et corrigea la chanson, omettant des éléments tels que les clefs, les nuances, le phrasé et l'articulation.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Wenn die letzten Sterne bleichen

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

4 pages : 23,5 x 28,5 centimètres. Partition autographe ; voix et piano

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Mus.ms. 23595

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 octobre 2012