Psautier doré de Munich

Description

Ce manuscrit est l'un des psautiers les plus luxueusement enluminés du Moyen Âge. Il contient 91 miniatures de la taille d'une page, la plupart ornées d'or, et il est organisé en cinq cycles d'images récapitulant les scènes fondamentales de la Bible, et spécifiquement de l'Ancien Testament, représentées en pas moins de 176 scènes. Parmi ces dernières, plusieurs motifs très inhabituels représentant des femmes héroïques sont particulièrement remarquables. Le style d'enluminure est typique de la période de transition située entre la fin de l'art romain et le début de l'art gothique. Avec son calendrier, les textes des psaumes, 15 cantiques et 10 prières, cet ouvrage était destiné à une dame importante de la noblesse pour une utilisation et une dévotion privées. Et si sa provenance anglaise est connue depuis longtemps, ce n'est que récemment que l'origine du manuscrit a pu être déterminée avec précision. Compte tenu des grandes similitudes avec un autre calendrier daté d'origine connue, il semble désormais probable que cet ouvrage ait été commandé à un atelier d'Oxford comme présent pour Margaret de Briouze à l'occasion de son mariage avec le noble Walter de Lacy II en 1201. D'après un ex-libris sur la garde collée, le manuscrit doit avoir rejoint la Bibliothèque d'État de Bavière dans les années 1620. Les liens dynastiques entre la maison de Wittelsbach-Straubing-Holland et les membres de l'aristocratie anglaise au XIIIe siècle et au début du XIVe expliquent la migration du manuscrit vers l'Europe continentale.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Psalterium

Type d'élément

Description matérielle

164 feuilles, parchemin : illustrations ; 27,7 × 19,3 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 835

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017