Coran du père Lachaise

Description

Ce Coran mamelouk du XIVe siècle, qui appartint au père Lachaise, confesseur de Louis XIV, entra en la possession de l'ordre des Jésuites de Paris en 1693. Le manuscrit fut confisqué en 1763, lors de la dissolution de l'ordre en France. Gerhoh Steigenberger (1741–1787), chanoine régulier du monastère de Polling, en Haute-Bavière, l'acheta par la suite avec de grandes parties de la bibliothèque jésuite dissolue. Envoyé à Paris, Steigenberger avait pour mission d'acquérir les livres et les manuscrits pour la bibliothèque du monastère. Après la dissolution du monastère en 1803, le manuscrit fut transféré à la bibliothèque de la cour de Munich, la Bibliothèque d'État de Bavière actuelle. Il est écrit en caractères monumentaux muhaqqaq dorés, qui étaient utilisés principalement dans les manuscrits de Coran au cours de la période mamelouke. Les ornements dans les marges sont constitués de motifs de fleurs de lotus, introduits dans l'art islamique après les incursions mongoles du XIIIe siècle. Les Mamelouks étaient une caste militaire, initialement composée d'esclaves de Turquie, qui régna sur l'Égypte entre 1250 et 1517.

Langue

Titre dans la langue d'origine

Qur’an of Père Lachaise

Type d'élément

Description matérielle

280 feuilles, papier : illustrations ; 29 × 21 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Cod.arab. 6

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 6 avril 2015