Coran de Séville du XIIIe siècle

Description

Ce manuscrit du début du XIIIe siècle est l'un des rares Corans datés subsistants de l'Espagne islamique. Réalisé à Séville en 1226 apr. J.-C. (624 A.H.), il fut sauvé de la destruction durant la Reconquista (reconquête) par des réfugiés musulmans qui fuyaient l'Espagne pour rejoindre l'Afrique du Nord. En 1535, lorsque l'empereur du Saint-Empire romain Charles V (1500-1558) conquit Tunis lors d'une expédition menée contre les pirates barbaresques, ses troupes saisirent le Coran et le ramenèrent en Europe. Le manuscrit fut ensuite détenu par Johann Albrecht Widmanstetter (1506-1557), un diplomate et un orientaliste dont la bibliothèque posa plus tard les fondations de la bibliothèque de la Cour de Munich. Le texte est écrit en script andalou condensé. La couleur or prédomine sur la double page d'ouverture, dans les titres des surah (chapitres), dans les marques des versets et les ornements marginaux qui font référence aux prosternations et aux divisions du Coran en sections. La dernière page avec le colophon est placée dans une rosette encadrée dans un carré. Le manuscrit est conservé dans la Bibliothèque d'État de Bavière, à Munich, en Allemagne.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Séville

Langue

Titre dans la langue d'origine

13th-Century Qur’an from Seville

Type d'élément

Description matérielle

130 feuilles, papier : illustrations ; 22 × 20 centimètres

Notes

  • Cote BSB : Cod.arab. 1

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 mai 2017