Kalila et Dimna

Description

Composé en sanskrit probablement dès le IIIe siècle av. J.-C., Kalila wa-Dimna (Kalila et Dimna) est un recueil de fables orientales d'origine indienne largement distribué. Les fables furent traduites en arabe au VIIIe siècle par Ibn al-Muqaffa’, auteur persan très instruit et courtisan influent. À ce jour, la traduction d'al-Muqaffa’ est considérée comme un chef-d'œuvre inégalable de prose artistique arabe, et de nombreuses traductions en langues européennes et orientales réalisées entre le Xe et le XIVe siècle s'inspirent de cette version. On retrouve également les influences de cette traduction dans des œuvres fondamentales de la littérature occidentale, telles que les Fables de La Fontaine et le Reinecke Fuchs (Roman de Renart) de Goethe. Kalila wa-Dimna représente une sorte de miroir pour les princes. Les thèmes de la vie sociale et de la sagesse des princes sont expliqués à partir d'histoires tirées du royaume animal. Ce célèbre manuscrit, produit en Égypte vers 1310, est probablement le plus ancien des quatre manuscrits de Kalila wa-Dimna connus en langue arabe datant du XIVe siècle. Contenant 73 miniatures, il compte parmi les textes en arabe illustrés relativement rares, et ces illustrations de grande qualité artistique lui donnent un statut d'ouvrage magistral de l'enluminure arabe.

Date de création

Informations d'édition

Égypte

Langue

Titre dans la langue d'origine

كليلة و دمنة‎

Type d'élément

Description matérielle

129 feuilles, parchemin : illustrations (miniatures) ; 25,5 x 18,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Cod.arab. 616

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 octobre 2012